Calvin Harris – « Ready For The Weekend »

calvin180Album
(Cinq7)
17/08/2009

Le moins que l’on puisse dire est que Calvin Harris avance à pas de géant. Son premier album, « I Created Disco« , l’extirpait de sa chambre pour faire de lui une des révélations electro de 2007, au moment précis ou Justice et quelques autres ré-intronisaient l’énergie débordante et rock n’roll sur le dancefloor. Avec son savant mélange pop dance d’alors, à mi chemin entre LCD Soundsystem, Prince et Daft Punk, l’Ecossais faisait mouche, soulevait le moindre auditoire qui, même sceptique, se présentait face à lui, et s’acoquinait avec les plus grandes stars (Kylie Minogue et Sophie Ellis Bextor en tête) désireuses de le créditer à la ligne des producteurs.

En 2009, après deux ans passés à la conception de son deuxième album, il redouble encore d’ambition en affichant une ferme volonté de transformer les stades en discothèques géantes. Au risque de se planter. Car « Ready For The Weekend » ne manquera pas de déstabiliser un public qui s’y jettera à corps perdu et finira…les oreilles en berne, suffoquant à l’écoute d’un revival dance house anglaise qu’on croyait désormais propriété exclusive de nos éminents artistes francophones, David G. et Bob S. Et, à l’exception de « The Rain » et « Yeah Yeah Yeah La La La », les exemples ne manquent malheureusement pas: des deux singles « Ready For The Weekend (feat la diva Mary Pierce) » et « I’m Not Alone » à « Flashback » en passant par les tout aussi indigestes « You Used To Hold Me » et « Stars Come Out », on flirte même dangereusement avec le vulgaire.

Devant un tel tableau, le reste, emprisonné dans une constante médiocrité, ne peut que s’en tirer avec les honneurs. Plus fidèles au format chanson, « Relax » et « Worst Day » aux incursions de guitare acoustique, « Blue », l’absence de vocals sur les pauses oxygénantes que sont « Burns Night » et 5iliconeator », ou l’excellent (mais plus très frais) « Dance Wiv Me » garanti par Dizzee Rascal, apparaissent ici comme de maigres consolations. Tout ça pour dire que mieux vaut remplir de bonnes salles que de jouer dans un stade à moitié vide.

En écoute:

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Calvin Harris – « Ready For The Weekend »

  1. benoit 27 août 2009 à 13 h 42 min #

    c’est une catastrophe cet album. Le garçon a pris le mauvais virage et c’est bien dommage.

Laisser un commentaire