Cab Drivers Stories – ‘Free Myself From You’

Album / Some Produkt – My Home Run – Shot Down / 13.01.2016
Emo punk

Il y a tout juste quinze ans, alors qu’on entamait un nouveau siècle plein de bonnes résolutions et que la déferlante punk mélodique tendait enfin le relais à une nouvelle génération, Second Rate embrayait fièrement jusqu’à devenir un des fleurons les plus en vue de la scène DIY française, et raccrocher les guitares en 2003 alors que son dernier album était sur le point de sortir sur une major. Un pied de nez qu’on attribuera au destin, et qui aura certainement contribué à garder intact cette image d’indécrottables branleurs pour qui rendre hommage en musique à leurs chères années 90 ne pouvait finalement pas rimer avec autre chose que le plaisir.

A son bord, on retrouvait notamment Sylvain Bombled (chant/batterie) et le charismatique Sam Guillerand (guitare), deux bisontins qui ont roulé leur bosse depuis, tentant chacun de leur côté de nouvelles expériences rock (assez variées pour le second) sans jamais perdre de vue la power pop et l’émo punk qui coulent manifestement encore à haut débit dans leurs veines. Car, accompagné cette fois d’un bassiste croisé chez Shoot The Singers, le duo retrouve illico ses vieux automatismes (‘Last Sun Rays’, ‘Everyone Watches Everyone’), cette aptitude insolente à pondre des tubes qui n’ont pas grand-chose à envier à ceux qu’ils chérissent tant, de Sugar à Jawbreaker, en passant par Texas Is The Reason et Promise Ring, pour ne pas tous les citer (‘Love After Death’, ‘Three Truths In a Story’, ‘Dead Inside’).

C’est donc une belle marche arrière que propose Cab Drivers Stories : celle qui non seulement réveille la nostalgie, mais qui confirme aussi que la sacro-sainte formule de l’énergie mélodique peut traverser les modes et se rendre intemporelle tant qu’elle est parfaitement exécutée. Ce qui est incontestablement le cas tout au long de ces dix titres, toujours simples en apparence mais rendus imparables par des années d’expérience. Alors, même Si Cab Drivers Stories réfutera sans doute cette conclusion, il ne nous en voudra pas de considérer ‘Free Myself From You’ comme le nouvel album (guitaristiquement plus étoffé toutefois) que beaucoup d’âmes en peine espéraient de la part de Second Rate. Et parce que nous en sommes, permettez-nous de mesurer pleinement ce que ça représente.

CD disponible ici, et LP bientôt disponible .

‘Love After Death’, ‘Three Truths In a Story’, ‘Dead Inside’

À lire ou écouter également:

, , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire