Byard Lancaster – « Funny Funky Rib Crib »

Funny Funky Rib Crib[Album]
26/11/2008
(Kindred Spirits/Import)

L’embêtant avec la musique, c’est que plus vous vous y intéressez, et plus vous vous rendez compte que vous n’arriverez jamais à en découvrir tous les trésors. C’est déjà suffisamment compliqué de suivre l’actualité de vos contemporains, alors imaginez le calvaire lorsque le passé vient régulièrement se rappeler à votre bon souvenir avec des rééditions d’albums totalement époustouflants

C’est le cas de ce « Funny Funky Rib Crib » du saxophoniste Byard Lancaster. Ne vous arrêtez surtout pas au son un peu limite de cette session enregistrée en France au milieu des années 70’s. Vous vous y ferez sans problème au bout de quelques écoutes. Surtout que ça pulse à mort. Si Byard Lancaster est essentiellement connu pour ses talents d’improvisateur sur la scène free jazz, à cette époque la soul et le funk vont influencer tous les musiciens afro-américains. Et Lancaster n’y coupera pas non plus. L’homme voue d’ailleurs un véritable culte à James Brown, et ça s’entend. Les riffs de sax sont proprement irrésistibles, et très bien secondés par la guitare et l’orgue, aucune chance donc d’échapper au climax vers lequel nous pousse le groupe. Des titres comme « Just Test », « Rib Crib 1 & 2 », « Dogtown » ou « Us » (bonus track non-inclus sur le LP d’origine) n’ont rien à envier aux grooves des JB’s, Stevie Wonder ou Jimmy Smith. Les deux parties du « Rib Crib » qui s’étalent sur près de vingt minutes rappelleraient même la transe répétitive de l’afro beat

Pourtant Byard Lancaster ne signe pas simplement un énième monument de la musique funky. Au milieu de ces plages bouillonnantes, il n’hésite pas à donner de la voix sur des titres beaucoup plus lents et hétéroclites comme le blues de « Work And Pray » ou ce très beau « Loving Kindness » qui commence presque arabo-andalou et finit en balade bucolique à la flûte. Ces deux titres, s’ils dénotent un peu à la première écoute, deviennent par la suite absolument indispensables. Comme des pauses bienvenues pour mieux repartir dans l’incandescence du funk

Certains critiques jazz ont désigné Byard Lancaster comme un trait d’union possible entre John Coltrane et James Brown. « Funny Funky Rib Crib » leur donne sans doute raison

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire