Bullwackies All Stars – « Free For All »

Free For All[Album]
26/06/2007
(Wackies/Nocturne)

Le mythique label Wackies n’aurait certainement jamais existé si Lloyd « Bullwackie » Barnes, producteur jamaïcain, n’avait pas décidé de quitter son île verdoyante pour aller installer son studio dans le Bronx au début des années 70. A partir de là, le label-studio-sound system s’est forgé une solide réputation, marquant New-York de l’empreinte du reggae et du dub en s’imposant comme l’un des labels les plus prestigieux du genre

Mais les galettes de Wackies seraient vraisemblablement tombées dans l’oubli si deux Berlinois inconditionnels de roots music n’avaient pas acquis récemment les droits du label new-yorkais pour en ressortir les précieux sons. Ainsi, depuis que Wackies fait partie du gros label Basic Channel, les « Maurizio » enchaînent les rééditions, toutes plus rares et bluffantes les unes que les autres. La preuve avec ce dernier « Free For All », véritable pièce maîtresse du genre..

Là encore, les Bullwackies All Stars (c’est-à-dire l’ensemble du crew Wackies gravitant autour de Lloyd Barnes) révèlent leur énorme talent. Sachez déjà que « Free For All » est à l’origine un LP rarissime sorti sur le label Aires en 1975, qui a fait bien du chemin pour parvenir jusqu’à nos oreilles… Entièrement produit par Lloyd Barnes et Melvin « Munchie » Jackson, cet opus se structure autour du riddim central « Free For All », édité au départ sur le label des Heptones, et nous offre également des versions dub de titres de l’album culte de Little Roy « Tribal War ». Quoiqu’il en soit, on retrouve ici toute l’excellence du son Wackies, avec ses dubs pré-digitaux aux skanks tranchants et aux basses abyssales, ultra-minimalistes mais d’une puissance redoutable. On se délecte ainsi du vieux grain sonore de l’intemporel « Free For All », des cuivres du « Boma-Ye-Dub », ou de la voix de Little Roy en background des titres « Tribal Dub » et « Blackbyrd »… Si bien qu’à peine plus d’une demi-heure d’écoute suffit à nous percher comme il se doit..

Au même titre que Keith Hudson ou Lee Perry, les Bullwackies All Stars nous prouvent une fois de plus que le dub des seventies, résolument avant-gardiste, est un monde à part, transcendant étiquettes et frontières en tout genre. Si cette réédition Wackies ravira à coup sûr les puristes et collectionneurs qui ont avalé de travers la pilule du digital, les autres auraient tort de ne pas chercher à découvrir la singularité et la beauté de « Free For All », qui porte en lui le son de toute une époque.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire