Bryan’s Magic Tears – ‘4AM’

Bryan’s Magic Tears – ‘4AM’

Album / Born Bad / 07.12.2018
Shoegaze garage


Regroupement d’importance formé de bouts de Marietta et de La Secte du Futur rassemblés autour de Benjamin Dupont, rouennais d’origine autrefois croisé chez Dame Blanche, Bryan’s Magic Tears est sans conteste le groupe garage le plus romantique du Paris actuel. Non pas que ses morceaux nécessitent un coin de verdure pour exister, juste qu’il se dégage de chacun d’eux la même essence insaisissable, faite de regrets et d’euphorie mêlés, pointant dans le flou les années 80 et 90, tout en refusant la précision et le clin d’oeil entendu.

En lieu et place, on trouve une simple succession de titres à la splendeur paisible, langoureux et tout agités de forces contraires (le furieux Lilac Tree qui s’achève dans une succession de fracas, Change construit comme un immense tube de 8 minutes). Plus loin, c’est une voix nasillarde qui propose d’autres nuances et une autre approche (le charmant CEO qui en deux minutes ouvrent déjà la voix vers d’autres horizons), avant de se perdre dans une lente ascension régie par un torrent d’effets shoegaze (le morceau titre 4AM, qui évoque My Bloody Valentine du coin de l’oeil).

Tancé pendant près d’une heure par ces bourrasques pleines de mélodies et de grondements, l’auditeur ressortira forcément un peu troublé de ce disque pour somnambules aux idées bleues. Derrière le brouillard mis en place ici, se dégage finalement quelque chose de très fort, d’autant plus marquant qu’il est indicible et qu’il révèle tout le style et le goût d’un groupe qui veut juste mettre en musique le souvenir des premières fois et des décennies d’antan.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Ghetto Blaster, CEO, Marry Me, Lilac Tree, 4 AM, Sweet Jesus


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.