Brother Ali – « The Undisputed Truth »

Brother Ali – « The Undisputed Truth »

The Undisputed Truth[Album]
10/04/2007
(Rhymesayers/Import)

Si la France est particulièrement friande en matière de hip hop américain, cela n’aura pas permis à Brother Ali de percer dans notre beau pays, malgré quelques apparitions, comme aux Eurockéennes de Belfort notamment. Pourtant, il y a maintenant sept ans que le Mc a rejoint le catalogue doré du label Rhymesayers Entertainment, un des plus crédibles de la scène underground d’outre Atlantique, notamment depuis qu’il a sorti les opus de Soul Position (Blueprint et RJD2), MF Doom, ou Micronauts. Mais tout n’a pas commencé là pour ce jeune homme albinos qui a souvent été la risée de son entourage et qui a trouvé dans le hip hop un refuge, un exutoire qu’il n’a jamais quitté. Le label aura pourtant été le premier a lui donner sa chance, bluffé qu’il a été par sa première démo intitulée « Rites Of Passage ». Suivront d’innombrables battles remportées qui l’auront aidées à se faire un nom, et un premier album, « Shadows On The Sun » produit par Ant d’Atmosphere, unanimement salué par la critique

Avec « The Undisputed Truth », son nouvel essai fraîchement sorti, Brother Ali est resté fidèle à son équipe de producteurs et confirme sa réputation galopante. Un flow proche de Rakim, KRS One ou Sage Francis (dans la détermination) qui a toujours autant le don de vous happer, et beaucoup de choses à dire, lui promettaient une telle évolution. Séparé de sa femme depuis peu, sans domicile fixe avec un enfant à sa charge, Ali a trouvé dans ce nouvel opus une manière de libérer ses démons (« Walkin’ Away »), et de rendre ce « The Undisputed Truth » d’une sincérité frissonnante. Sans oublier de donner à certains textes un poids politique toujours appréciable dans un bon disque de hip hop (« Uncle Sam Goddamn » à la version americana). Telle était la volonté du Mc, affirmant avoir eu comme ambition première de plonger l’auditeur dans ces ressentiments présents

En cela, Ant a aussi sa part de responsabilité, accouchant de très bonnes productions, adéquates au poids des mots d’Ali. Ainsi, « The Undisputed Truth » sonne rock quand résonne le lourd « Whatcha’Got », reggae sur les tubesques « Truth Is » et « Freedom Ain’t Free », soul sur « Puzzle » et « Faheem », ou tout simplement hip hop (dans la lignée royale du genre) sur « Pedigree » ou « Take Me Home ». Incontestablement, Brother Ali frappe ici très fort et passe du statut de Mc méconnu à celui du Mc sous-estimé. Voilà qui veut tout dire..

En écoute

1. Truth Is     

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac

No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.