Broadcast 2000 – « Broadcast 2000 »

broad180Album
(Gronland)
15/02/2010
Pop folk mi-figue mi-raisin

Le destin de Broadcast 2000 ne pouvait rêver mieux qu’une publicité télévisée pour une célèbre marque à la pomme, en pleine période ou le folk tout mignon qui donne le sourire avait le vent en poupe. À peine un an plus tard, « Building Blocks », et son titre phare « Run », se transforme logiquement en un premier album au chemin déjà bien balisé. Toujours bon à prendre. Cela explique peut-être pourquoi Joe Steer, le cerveau du projet, n’a pas forcément pris beaucoup de risques en alignant de nouveau deux morceaux du maxi (« Get Up And Go », « Don’t Weigh Me Down »), et en déclinant simplement son savoir faire sur les huit pistes restantes. Tout juste a t-il fait appel au (trop présent) violoniste de Noah & The Whale, et au producteur Eliot James (Bloc Party, Kaiser Chiefs) pour assurer le coup, l’extirper de son home studio, et offrir un peu de coffre à ce disque éponyme. Mission réussie car s’il n’a pas forcément réussi à lui attribuer le son très intime qu’il visait, il n’est pas pour autant tombé dans les travers des oeuvres sirupeuses que la pop folk nous sert régulièrement. Et cela bien qu’il ait pris à son compte la quasi-intégralité de l’orchestration, soit la basse, les cordes, la guitare, le ukulele, le glockenspiel et les percussions. Mais du coup, en nageant bel et bien dans le juste milieu, Broadcast 2000 ne révolutionne pas grand-chose, et n’a plus qu’à s’en remettre à ses mélodies, sa fraîcheur et son humilité palpable pour séduire un public aussi inoffensif que peut l’être sa musique. Ça marchera certainement sur l’ouverture « Rouse Your Bones », « Gonna Build a Mountain », ou sur l’addictif « I Hold My Breath », peut être un peu moins sur les plus introvertis « Your Own Worst Enemy », « That Sinking Feeling », et « All Is Said And Done ». Bien qu’il reste appréciable pour tout adepte de pop, peu de chance donc que ce premier long format marque véritablement les esprits sur la durée. Une révélation attendue qui fait finalement pschitt…

Disponible sur
itunes9

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire