Bonobo – « Animal Magic »

Animal Magic[Album]
30/01/2003
(Ninja Tune/Pias)

Bonobo, alias Simon Green, est sûrement un des artistes les plus talentueux de l’écurie Ninja Tune. Donnant naissance à un premier album, « Animal Magic », entièrement produit par lui-même, il réussit le pari de proposer un opus que l’on se surprend à redécouvrir à chaque écoute, que l’on aime écouter en mode repeat poussant même le bouchon jusqu’à ce que notre morceau favori ne soit jamais le même

D’influence constamment hip hop-downtempo, Bonobo s’est ici appliqué à proposer des morceaux complets et digestes qui poussent l’auditeur dans un état de quiétude plus qu’agréable. Ainsi « Sleepy Sevens » peut s’avérer répétitif mais une écoute attentive vous en fera découvrir toutes les subtilités. Comment rester indifférent à ces douces mélodies s’élevant de chacune de ces pistes? « Dinosaurs » nous rappelle même l’approche musicale d’Amon Tobin. Son beat évolutif et de plus en plus présent appuie un sample de trompette lancinant jusqu’à ce qu’un break subtil vienne éveiller notre esprit paisible pour mieux repartir dans les profondeurs de l’imagination de Mr Green. « Terrapin » sera sans conteste l’apogée de notre plaisir avec son sample de sitar, sa ligne de basse discrète et envoûtante et toujours ce rythme posé idéal pour un dimanche matin ou le soleil a du mal à se faire une place. Les ambiances de velours de « The Plug » nous remémorent la jouissance que l’on a pu avoir à l’écoute de The Cinematic Orchestra par exemple, nous nous laisserons charmer par les samples de voix et de guitare acoustique de « Gipsy » avant que « Silver » ne vienne élever le tempo pour finir

Bonobo réussit donc à s’imposer comme il se doit et sera désormais considéré comme un des plus grands espoirs du chill out. Reposant et toujours intéressant, il ne reste plus qu’à attendre le prochain album qui sonnera comme un événement. Incontournable

Ecoutez un extrait sur le site Ninja Tune.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire