Boards Of Canada – « Geogaddi »

Geogaddi[Album]
19/02/2002
(Warp/Pias)

Après avoir découvert tardivement Boards Of Canada, nous en arrivons enfin au dernier album en date de ces petits génies de l’electronica. « Geogaddi » est ni plus ni moins la suite logique de leurs travaux précédents et marque une continuité dans l’expérimentation déjà bien entamée du duo

« Geogaddi » est la preuve d’une maturité définitivement acquise qui s’illustre par une grande maîtrise des structures de chacun de ses morceaux. Rien n’est ici précipité, les sonorités s’enchaînent et induisent tout naturellement les parties évolutives au sein de chacune des pistes. « Music Is Math » débute cet album et l’incroyable qualité sonore qui en sort nous pousse à crier au génie. Si le beat y reste tout du long inchangé, les nappes dignes de musiques de film accrochent l’auditeur pour s’assurer que celui ci suive avec attention ce long voyage dans l’abstrait. « Gyroscope » reste sans conteste un grand moment de cet opus de par son beat original et avant gardiste digne de faire fumer de jalousie n’importe quel producteur du crew Anticon. L’influence hip hop se fait encore plus ressentir sur « Sunshine Recorder » et « 1969 » aux beats claquants sur lesquels la basse n’arrive que tardivement pour accentuer ce côté très sombre omniprésent tout au long de ce « Geogaddi ». Seuls « Julie And Candy » et « The Beach At Redpoint » viendront en quelque sorte me contredire avec leur clarté pop indéniable et raffraîchissante. Encore, nous retiendrons les somptueux « Alpha And Omega », très electro au beat complexe et aux samples répétitifs et lancinants, « Down Chorus » au rythme imposant et aux nappes popisantes et enfin « You Could Feel The Sky », monument electronica sans véritable repère rythmique mais des plus captivants

Mais où va donc s’arrêter Boards Of Canada? On ne cesse de constater une réelle évolution à chacune des apparitions discographiques du groupe qui pousse à chaque fois le bouchon un peu plus loin. Véritables guides de l’électronica, maîtres du sampler, ces deux artistes restent le meilleur moyen de faire évoluer l’auditeur vers des terrains musicaux inconnus. Maintenant, que nous avons pris le train, nous attendons avec une impatience difficilement dissimulable la prochaine escale qui, à coup sûr, nous réservera encore de très belles surprises. Incontournable

Ecoutez un extrait sur le site Warp

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire