Blue Sky Black Death & Hell Razah – « Razah’s Ladder »

Razah's Ladder[Album]
23/10/2007
(Babygrande/Import)

Brooklyn a offert au rap beaucoup d’artistes talentueux. Hell Razah est certainement un de ceux-là et plus encore, puisqu’il se démarque par son originalité, son propos rempli de spiritualité, et son côté « chroniqueur de rue », que certains ont oublié depuis longtemps. Membre des Sunz Of Men, affiliés Wu-Tang, il retrouve les Blue Sky Black Death qui ont également collaboré avec un artiste estampillé Wu: The Holocaust. On se retrouve donc en territoire connu au moment d’abordé ce « Razah’s Ladder »

Les BSBD semblent avoir un peu abandonné leur côté sombre, même si on sent, bien sûr, cette présence permanente. « Written in Blood » n’échappe pas à cette influence mais il reste une exception très réussie. A un moindre degré, on retrouve leur patte sur « The Cube » ou « Better Than Jewelry », mais pour le reste on est bluffé. On n’imaginait pas autant de dextérité dans un style plus léger de la part du duo de producteurs. D’ailleurs le style majoritaire emprunte énormément à la soul, rappelant que ces derniers ont eu comme mentors Dj Premier, ou encore Rza. « Razah’s Ladder », titre éponyme, s’inscrit dans cette veine, tout comme « Halos » ou encore « Pray Together ». Si les versions sont au premier abord assez classiques, attardez vous quand même pour une écoute plus attentive, et vous saisirez toute la subtilité que recèle la création musicale, faites de multiples petites touches, de notes ou samples ici ou là. L’ensemble restant très homogène, certains peuvent parler de ressemblances, d’autres préfèreront parler de cohérence. Il est vrai que « Project Prophecy », « Painted Jezebels », « Stairway To Heaven » sont proches, mais tous laissent un espace que se fait un plaisir de combler Hell Razah. « Sun Of Man » est certainement le titre qui se rapproche le plus de leur travail habituel, grâce à un piano aérien, et un ensemble plus posé que le reste. Ce qui ne semble pas gêner notre Mc newyorkais, toujours efficace, qui déploie ses thèmes de prédilection, la religion, la vie de la rue, les dérives du système, avec parfois plus d’émotion comme sur le magnifique « Audiobiography »

Bonne idée qu’ont eu les Blue Sky Black Death de s’associer à un vieux routier du rap comme Hell Razah. Ils justifient amplement tout le bien qu’on pensait d’eux, réussissant à varier leur style afin d’approcher au mieux l’univers de l’artiste pour lequel ils produisent. Quand à Hell Razah, c’est avec un grand plaisir qu’on le retrouve en si bonne compagnie, en attendant son nouvel album prévu très bientôt. Avec un teasing de cette qualité, on surveillera de près sa sortie

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire