Blood Red Shoes – « In Time To Voices »

brs180Album
(V2/Cooperative)
26/03/2012
Rock

Blood Red Shoes a beau ne faire aucune concession apparente pour s’en aller détrôner les éternels duos lui faisant depuis toujours de l’ombre, il lui manque toujours ce petit quelque chose pour y parvenir. Non pas de l’ambition, puisque les deux anglais en ont certainement. Peut être seulement un peu de bon goût, ainsi qu’un gourou de studio capable à lui tout seul de faire reluire l’âme rock n’roll incontestable qui règne sur chacun des disques du groupe. En effet, déjà plus lisse sur « Fire Like This » que sur « Box Of Secrets », le son subit encore une fois ici un traitement supplémentaire dont auraient certainement pu se passer Laura Mary-Carter et Steven Ansell, alors qu’ils s’étaient une nouvelle fois cantonnés à leurs seules guitare, batterie et voix, dénuées de tout artifice. Conséquence directe: « In Time To Voices » perd en agressivité, y compris lorsque le duo ne rechigne pas à dépenser toute son énergie (l’entame éponyme, « Cold », « Stop Kicking », « Down Here In The Dark »). Là, il donne tristement l’impression de courir éperdument après quelque chose qu’il effleure sur « Lost Kids », et qu’il parvient véritablement à saisir sur le féroce « Je Me Perds »: une minute trente d’un punk rock féroce et volontairement crade qu’on aurait aimé voir se répandre comme une tâche d’huile sur le reste d’un album ramolli par des compositions acoustiques (« Night Light »), comme une poignée de titres aux mélodies certes efficaces mais rendues mièvres par leur environnement (« Two Dead Minutes », « The Silence And The Drones », « Slip Into Blue »). En la jouant ainsi, et sans le vouloir, « In Time To Voices » justifie plus qu’il ne chamboule cette hiérarchie dominée par The Kills depuis que les White Stripes se sont eux-mêmes relégués au rang de souvenir.

itunes49

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire