Blockhead – « Uncle Tony’s Coloring Book »

Uncle Tony's Coloring Book[Album]
14/08/2007
(Ninja Tune/Import)

Attendez un instant avant de libérer votre enthousiasme au sujet de ce nouvel album de Blockhead. Car il règne beaucoup d’incertitudes autour de ce « Uncle Tony’s Coloring Book » sur lequel aucun site officiel ne semble véritablement s’attarder. Alors nouvel album ou non? On pencherait plutôt pour la seconde option puisqu’aucun distributeur ni site marchand français ne l’a pour l’instant ajouté à son listing de nouveautés. Bref, cela n’enlève en rien l’intérêt et la qualité de cette nouvelle livraison du new yorkais, mais tout cela semble confirmer que ces treize nouveaux titres sont uniquement disponibles en import et ne constituent en rien ce nouvel album, officiel celui-là, que quelques rumeurs annoncent plutôt pour la fin de l’année

Il n’empêche que « Uncle Tony’s Coloring Book » amène avec lui quelques bonnes nouvelles, celle que Blockhead évolue encore et toujours, s’éloigne progressivement du hip hop et se détache plus radicalement cette fois de l’éternelle étiquette de producteur au service de Mcs (rappelez vous, si c’est encore nécessaire, ses somptueuses productions pour Aesop Rock notamment). Pour son propre compte en tous les cas, car, en parallèle, il reste bien fidèle à ses compères de longue date. Pour preuve, on le retrouvera encore très prochainement sur le nouvel album de ce dernier

Ce disque affiche donc un Blockhead presque revigoré, repoussant beaucoup plus loin qu’auparavant les frontières de son propre registre, au point de brouiller les cartes et nous mettre dans une situation inconfortable, nous chroniqueurs friands de comparaisons. Ici, electro, hip hop, trip hop, soul, funk, rock, et jazz se congratulent d’avoir trouvé ce producteur définitivement sous-estimé sur leur chemin respectif. Plus question donc de s’attendre là à une simple enfilade de beats auxquels Blockhead collait des ambiances particulières qui faisaient alors seulement sa personnalité musicale. Cette fois, sa musique est plus rythmée que jamais (« Cheer Up You’re Not Dead Yet », « Put Down Your Dream Journal And Dance »), quelques voix sont magnifiquement samplées (« Do The Tron » ainsi que les deux morceaux précédemment cités), et les guitares n’hésitent plus à s’affirmer (« Get Your Regal On », le funky « Not So Ok Corral », « NYC Bounce »). Du coup, on a là un grand cru et certains titres s’avèrent exceptionnellement réussis. C’est le cas de « Squirmy Worm », aux cuivres jazzys et aux samples orientaux, qui rappelle la grande époque de Dj Shadow; de l’efficace « Duke Of Hazzard » au beat hip hop délicieusement relevé par une guitare omniprésente qui n’hésite pas à partir en envolées de riffs et à donner par la même occasion une couleur live au morceau; du titre d’ouverture « Coloring Book » aux cordes dignes d’une bande originale de film, tout comme « Grape Nuts And Chalk Sauce » avec une flûte en lieu et place des violons

Avec autant de richesse et un tel déclic dont on ignore encore l’origine, Blockhead fait un pas de géant vers une reconnaissance personnelle qui saute désormais aux oreilles. « Uncle Tony’s Coloring Book » fuse de surprises à chacune de ses pages, montre un producteur appliqué et bourré de talent dont chacune de ses oeuvres sera désormais très attendue. Qu’il revête un caractère officiel ou non n’empêchera pas ce disque de figurer parmi les plus belles sorties de cette année. Même si on espère encore que Blockhead soit capable de se détrôner lui-même avant que 2007 ne s’achève..

Ecoutez un extrait ici

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire