Black Pistol Fire – ‘Hush Or Howl’

Album / Rifle Bird / 01.04.2014
Southern rock americana

A chaque album, la trace d’une réelle montée en puissance. Apparu en 2011 comme un simple rejeton des White Stripes ou de Black Keys au top de leur médiatisation, Black Pistol Fire commençait déjà à inscrire sa propre identité à l’encre indélébile avec ‘Big Beat’ 59‘, une suite nettement plus mature, qui pouvait lui faire espérer de s’émanciper un jour de ces lourdes comparaisons. Deux ans plus tard, aidés du même producteur, Eric Owen (batterie) et Kevin McKeown (guitare/chant) remettent donc le couvert pour nous amener à deux constats irrévocables: ‘Hush Or Howl’ souligne une nouvelle fois leur plus grande maitrise comme leur sens de la composition toujours plus affuté, mais  aussi leur condamnation à toujours se reprendre en pleine tronche l’ombre de leurs ainés. Logique après tout quand on est un duo guitare / batterie assumant toutes les limites d’interprétation qui vont de paire, et qui s’abreuve généreusement du mélange de garage et de rock sudiste déjà pas mal décliné avant lui (‘Baby Ruthless’, ‘Hipster Shakes’, ‘Honeydripper’). Pourtant, ce qui pourrait paraitre comme rédhibitoire passe ici sans problème tant Black Pistol Fire – qui tire souvent les mêmes ficelles – a pour lui une fraicheur et une efficacité ne pouvant décemment pas laisser indifférentes. D’autant plus quand, au delà de riffs de plus en plus aiguisé et imparables avec le temps, d’un humour qui ne passe plus comme une faute de goût (les parenthèses country ‘You Turn To Cry’, ‘Grease My Wheel’), le duo ajoute le groove qui privait jadis son registre d’un relief nécessaire. Alors, ces deux éléments réunis, bien épaulés par une rythmique en béton, font notamment de ‘Alabama Coldcock’ et ‘Run Rabbit Run’ deux occasions de sortir comme il faut de ses gonds. Avec encore une belle marge de progression devant eux, ces deux canadiens n’ont clairement pas fini d’envoyer le bois.

‘Alabama Coldcock’, ‘Hipster Shakes’, ‘Run Rabbit Run’

À lire ou écouter également:

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire