Black Mountain – « Wilderness Heart »

black180Album
(Jagjaguwar)
13/09/2010
Rock psyché

Le  Black Mountain nouveau est arrivé, et nombreux sont ceux qui frémissaient à l’idée de goûter  au sulfureux nectar du combo canadien. Clairement, le groupe pouvait difficilement faire mieux que « In The Future », cet équivalent d’un accident nucléaire dans un bayou peuplé de rednecks. La déception étant attendue,  »Wilderness Heart » n’avait plus qu’à nous surprendre pour atteindre son objectif.

C’est avec « The Hair Song », tube psyché-folk sublimé dès les premières secondes par le double chant fiévreux de Stephen McBean et d’Amber Webber, que ce nouveau cru s’ouvre en mode Sleepy Sun. Accessible à souhait, façonnée pour rester dans toutes les têtes, cette entame ne pouvait pas faire office d’introduction plus parfaite. L’efficace, électrique et corrosif  »Old Fangs » lui emboite le pas en lorgnant vers de lourds riffs heavy, avant que  »Radiant Hearts », superbe ballade folk aux arrangements classieux, se montre bien plus réjouissant en s’imposant incontestablement comme la pépite intimiste de ce disque. La suite amorce le retour vers l’électricité avec l’excellent  »Rollercoaster », un hymne rock-stoner lourd à l’explosion retenue qui ne laissera personne indemne.

Jusque là,  »Wilderness Heart » ne dévoilait aucune fausse note, mais Black Mountain est un groupe étrange dont le talent est assez grand pour qu’il se saborde lui-même. Ainsi, l’incompréhensible arrive, incarné par l’édifiant  »Lets Spirit Ride », interprétable comme un hommage au nuisible heavy-rock FM des années 80 ou – au choix – aux pires brûlots du  »Skull Ring » d’Iggy Pop. Malheureusement, dans sa médiocrité, le titre n’est pas isolé  puisque rejoint par  »Sadie » ou, à un degré moindre,  »The Space of Your Mind ».

Cet opus aurait alors pu demeurer comme l’échec discographique du groupe si d’autres joyaux émérites ne venaient pas relever le niveau: là, le captivant  »Buried The Blues » ou le parfait  »The Way To Gone » se succèdent pour rappeler que Black Mountain est simplement trop intéressant pour s’engouffrer dans la médiocrité. Le spectre de « In The Future » était probablement trop imposant pour que  »Wilderness Heart » se hisse au même rang. Cependant, malgré quelques lacunes, ce nouveau LP pourrait bien devenir incontournable avec le temps. Un mauvais album de Black Mountain reste un très bon album. CQFD.

En écoute

Disponible sur
itunes11

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire