Bitchin Bajas & Bonnie Prince Billy – ‘Epic Jammers & Fortunate Little Ditties’

Album / Drag City / 18.03.2016
Folk baba cool

Free your mind and the music will follow‘. C’est plus ou moins ce qui nous vient à l’esprit à l’écoute de cet album fleuve, expérimental jusqu’à la moelle et totalement hippie. Mais alors que Funkadelic parlait de fesses avec exubérance et audace, la réunion des synthétiseurs supersoniques des Bitchin Bajas et du songwriting écorché de Bonnie ‘Prince’ Billy présenterait plutôt un point de vue organique et universel. C’est la mystique du retour à un état de nature, de la réalisation artistique commune, comme s’ils avaient voulu dépouiller leur musique, l’extirper du superflu et la faire renaître dans une sorte d’élan purificateur.

Si l’on avait jamais douté de l’inclinaison folk, beatnik de Bonnie ‘Prince’ Billy, la voix tiraillée et le timbre quasi plaintif, il faut dire qu’elle change de dimension ici, une fois superposée à la bidouille perchée et rêveuse de Bitchin Bajas. Ensemble, ils tracent la route cosmique, un voyage intérieur aux relents d’encens et de patchouli. ‘Your Heart Is Pure, Your Mind Is Clear, Your Soul Devout’ transporte directement en pleine communauté hippie, implantée au milieu des Catskills, où tout le monde donne du brothers et du sisters pieds nus, paressant dans l’herbe à écouter le gourou du coin déblatérer sur la vie et le sens à lui donner avec, à côté, imperturbable, ce gamin qui tape sur une marmite défoncée avec le dos d’une cuillère en bois.

Il suffit de lire la liste des titres que comporte ‘Epic Jammers And Fortunate Little Ditties’ pour comprendre le délire baba cool de l’album, aime-toi toi-même et ton destin te le rendra, à l’exemple de ‘Despair Is Criminal’ et même de ‘Your Hard Work Is About To Pay Off. Keep On Keeping On.’ qui distille encouragements et leçons d’espoir sur une nappe de synthé chaleureuse. Le rhétorique de la doctrine hippie s’étire et se décline à l’infini, à l’image de la créativité très inspirée de Bitchin Bajas et de Bonnie ‘Prince’ Billy.

Après, forcément, tenir neuf titres d’au moins cinq minutes chacun, huit pour la plupart, relève parfois de l’indigestion mais cet album compile aussi les mérites : celui de sortir de la norme et de ces productions calibrées à la seconde près, de donner à écouter plus qu’à entendre, d’arrêter le temps quelques instants et faire voyager, pour peu qu’on l’écoute sur un mode contemplatif et planant. Allez, brothers, sisters, unissez-vous et résistez aux diktats de l’industrie musicale, écoutez cette drôle de fournée bien trippée, prenez l’air.

‘You Will Soon Discover How Truly Lucky You Are’, ‘Your Heart Is Pure, Your Mind Is Clear, Your Soul Devout’, ‘Your Hard Work Is About To Pay Off. Keep On Keeping On’

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire