Binidu – ‘Nouvel Ancient’

Binidu – ‘Nouvel Ancient’

Album / Kythibong / 19.10.2018
Explorations indie rock


Cinq ans après un premier album que l’on pouvait déjà aisément qualifier d’aventureux, Binidu – toujours composé des deux acolytes de Pneu et de Vincent Dupas (My Name Is Nobody, Fordamage…) – part une nouvelle fois à la conquête de nouveaux territoires musicaux, bien décidé à conserver sa grande liberté de prendre toutes les directions souhaitées, tout en faisant de sa richesse rythmique un terrain de jeu illimité (1984). Mais si dire que ces trois là sont plutôt familiers du contrepied relève du doux euphémisme, leur capacité à faire respirer leur musique permet ici au chant de prendre toute sa place et de véritablement défendre un format chanson nettement plus évident que par le passé (Alphas and Omegas).

Ce qui ne signifie en aucun cas que Binidu rentre dans le rang : si ses armes sont les mêmes que celles de ses copains de jeu, le trio les détourne de leur usage pour mieux prendre à revers les adeptes de rock conventionnel en arpentant des chemins désertés, menant tout droit vers des terres sauvages et mystiques ou l’atmosphère est lourde (Melted Tower), parfois même oppressante (Missing Datas). Mais en toutes circonstances, Binidu sait user de l’osmose dont il peut désormais se targuer : loin d’être la somme de personnalités qu’il était au temps du premier album, le trio permet à Nouvel Ancient de respirer une originalité authentique ou chacun apporte sa pierre à un édifice solide : ici les compositions sont mises au service du chant (Melted Tower, Alphas and Omegas), là les deux Pneu renouent avec l’intensité bruitiste qu’on leur connait (Missing Datas), sans jamais évincer leur compagnon de route pour autant (Twilight Run), y compris dans les moments les plus expérimentaux de l’album (Centaurs). C’est donc à la force de tous ses atouts parfaitement imbriqués que Binidu, tel un explorateur musical des temps modernes, met le pied sur des terres nouvelles ou l’on est encore loin de se monter dessus.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Melted Tower, Centaurs, Alphas and Omegas, 1984


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.