Bigg Jus – « Poor People’s Day »

Poor People's Day[Album]
01/11/2005
(Mush/Differ Ant)

Bigg Jus nous étonnera décidemment toujours. A peine son dernier album avec NMS sorti, revoilà l’ex Company Flow qui remet le couvert pour un nouvel album solo sorti sur Mush, intitulé « Poor People’s Day » et très certainement le plus classique de sa désormais conséquente discographie. Et ça, c’est plutôt une surprise tant il nous a toujours habitué à des contrées musicales abstract et expérimentales. L’écoute du dernier NMS sur Ninja Tune ou du « Black Mamba Serum », son premier album solo, ne peut d’ailleurs que confirmer ces dires.

C’est d’ailleurs lors de cette première expérience avec Dj Gman (très exactement sur le titre « Silver Back Mountain King ») que les deux ont décidé de travailler ensemble et de rendre hommage à la frange de la population la plus pauvre, en relatant notamment ses conditions de vie à l’époque des médias et de la conjoncture critique dans laquelle nous baignons en ce moment. Du coup, on comprend presque mieux que l’heure soit plus à la compréhension des lyrics qu’aux expérimentations sonores les plus folles. Ici, Bigg Jus appelle plutôt la population pauvre à s’unir, à faire face à l’oppressant système socio politique actuel (« Anything You See Fit », « Energy Harvester », « The Night Before »), et expose ainsi sa profonde conscience politique, qu’il fait rimer sur les productions crades, originales sous sa contrainte, légèrement abstract mais clairement accessibles du talentueux Gman, ici très convaincant (« Orbital Mechanics », « Illustrations Of Hieronymus Bosch…That 1467 Shit », « When They Start…1997 Uptop Shit »)

A en croire ce riche « Poor People’s Day », ces deux artistes ne pouvaient que faire des étincelles. Et Bigg Jus l’hyperactif, plus fort que jamais, qui se fait souvent ici un malin plaisir à rapper à côté du beat tout en faisant sonner le tout de manière exemplaire, nous fait découvrir une corde supplémentaire de son arc au point de faire de cette galette une des plus intéressantes du cru 2005. Du coup, voilà enfin un album de Bigg Jus qui peut s’écouter tous les jours. Bien vu, il n’y a pas plus triste dans la musique qu’un artiste qui s’auto satisfait

A écouter

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire