Bibio – « Silver Wilkinson »

bibio180Album
(Warp)
13/05/2013
Folktronica

Sidérant de beauté en 2009 à la sortie de « Ambivalence Avenue« , plus perturbant en 2011 avec un « Mind Bokeh » qui – bien que réussi – trahissait quelques difficultés à dessiner sa voie, Bibio trouve finalement en « Silver Wilkinson » le juste milieu qui semble lui convenir le mieux. Folktronica mais pas trop, avec juste assez de personnalité pour ne pas retomber de bout en bout dans un registre aussi essoré que le fut le downtempo il y a dix ans, l’Anglais fait ici un pas de côté plus qu’un véritable pas en arrière. En quelques occasions donc, il se préserve de marcher totalement à côté de ses pompes, notamment lorsqu’il met sa sensibilité au service d’une pop chantée (le charmeur « Dye The Water Green », « Mirroring All » joliment arrangé), et qu’il délaisse la mélancolie pour anticiper la bonne humeur estivale (l’enjoué « A Tout à l’Heure », le plus electro « You »). Seulement, le reste du temps, il a beau nous ressortir ses arpèges de guitare les plus délicats, la jouer producteur fleur bleue (« The First Daffodils », « You Won’t Remember… ») ou gendre folkeux idéal (« Sycamore Silhouetting », « Raincoat »), l’Anglais nous renvoie illico au début des années 2000 quand l’Angleterre – abreuvée de productions Warp et Ninja Tune surtout – déversait des disques oniriques tous plus identiques les uns que les autres. Certes, le trop poli Bibio a beaucoup de talent, et l’inoffensif « Silver Wilkinson » affiche de belles intentions, plus encore à l’ère du « bio ». Mais tous deux peinent à nous faire assez rêver pour qu’on ne conserve pas le peu qui nous reste d’amour pour le downtempo à l’attention des génies de Boards Of Canada dont le prochain album – en juin – se révélera certainement plus intéressant.

itunes12

En écoute

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Bibio – « Silver Wilkinson »

  1. KIP DIGGIN 14 mai 2013 à 22 h 01 min #

    tout à fait d accord avec toi
    ‘you’ est magnifique et c’est dans ce registre que Bibio excele
    dans la ligné de ‘excuses’
    anything new?

Laisser un commentaire