Beat Connection – « Surf Noir »

beat180Mini album
(Tender Age)
25/04/2011
Pop fantaisiste

On vous l’accorde: de prime abord, Beat Connection sonne franchement comme le nom d’une compilation techno de parking qui pourrit sur les étagères d’Auchan. Il n’en est rien. Car si vous portez plutôt un coquillage à votre oreille, vous entendrez sans doute ce mini-album « Surf Noir », première sortie chez Tender Age, sous-division de Moshi Moshi. En effet, ce disque de pop fantaisiste à tendance nu-disco d’à peine une demi-heure est le genre d’objet qui peut avoir un impact sur la météo et le moral. De nuageux, le ciel peut ainsi vite devenir ensoleillé: une bonne raison de nous mettre en situation en enfilant tongs et caleçon de bain pour écouter ces huit délicieux titres.

Reed Juenger et Jordan Koplowitz commencent à produire des trucs lorgnant vers M83 ou Crystal Castles entre les cours et les soirées. Les potes adhèrent, le temps passe vite, et le son de Beat Connection se trouve vite gravé sur cd, de manière à officialiser leur talent de débutants. Avec ses samples enregistrés directement sur le lieu du crime (la plage), « Sunburn » ouvre cette journée sur des éclaircies discoïdes façon Memory Tapes. « In The Water » est une pop-song tropicale de bon goût, au même titre que « Silver Screen », à ranger entre Jack Peñate et les Beach Boys. Au départ samplé de Beyoncé et Kelis (pour la petite histoire), « Theme From Yours Truly » a du être ré-enregistré pour une conne histoire de droits, débouchant heureusement sur une chanson délicieusement house aux accents new-wave et métalliques. Enfin, « Same Damn Time » est une ballade lente et romantique, le parfait point final d’un album qui donne l’envie machinale de se rouler dans le sable avec un sourire bête…

En écoute


Disponible sur
itunes17

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire