Beach House – ‘B-Sides And Rarities’

Beach House – ‘B-Sides And Rarities’

Album / Sub Pop / 30.06.2017
Dream pop

S’il y a bien quelque chose auquel les fidèles de Beach House ont toujours été habitués, c’est à des albums d’une cohésion particulièrement forte du début à la fin. Pour la première fois donc, le duo profite d’un creux dans son actualité pour déroger à sa règle avec la sortie d’une compilation de faces B et de titres rares, une initiative bien loin de favoriser l’homogénéité d’un disque qui aligne des morceaux enregistrés entre 2005 et 2015, sans jamais se préoccuper d’un quelconque ordre chronologique. Si l’album ratisse large et glisse forcément quelques morceaux dispensables par leur qualité (‘Wherever You Go’) ou parce qu’ils sont seulement présentés ici dans une version alternative même très convaincante (‘Used To Be’, ‘White Moon’, ‘Norway’), c’est pourtant la production qui aide généralement à placer les compositions du duo sur sa timeline. Ainsi, pas de doute que ‘Baby’ – ‘antiquité’ la plus intéressante ici – a vu naître les excellents ‘Chariot’ et ‘Equal Mind’ entre lesquels il est coincé. Idem pour le très lo-fi ‘Rain in Numbers’, doyen de cet album, interprété d’une façon quasi méconnaissable. Et ce n’est pas non plus ‘Play The Game’, reprise de Queen, qui viendra glisser ce ‘B-Sides And Rarities’ au niveau d’intérêt des autres albums de Beach House. C’était évidemment prévisible. Tout comme le fait que ce disque, pas assez armé pour convaincre le sceptique ou le néophyte, parlera essentiellement au fan complétiste.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
‘Chariot’, ‘Equal Mind’, ‘Norway’


No Comments

Post A Comment