Battles – « EP C/B EP »

EP C/B EP[Album]
13/02/2006
(Warp/Pias)

Pour ce qui est de dégoter de nouveaux artistes totalement inclassables, le label Warp n’en est pas à son coup d’essai. En signant Battles, les anglais, plus enthousiastes que jamais à l’idée d’ajouter ce quatuor à leur catalogue, n’auront jamais autant semé le trouble chez leur fidèle public, amateur d’expérimentation musicale. Il faut dire que les prestations scéniques du groupe, tout comme leur trois derniers maxis sortis en un an et demi et regroupés ici, ont de quoi intriguer et séduire un label toujours en quête d’originalité. Et avec la recette unique de Battles, il y a largement de quoi faire, d’autant plus que ses membres ne sont pas des nouveaux venus au point de faire de ce projet une sorte de all star band. Lisez plutôt: John Stanier, batteur originel d’Helmet et actuellement derrière les fûts de Tomahawk, Ian Williams, guitariste et clavier de Don Caballero, Dave Konopka, guitariste et bassiste de Lynx, et Tyondai Braxton, musicien avant-gardiste ayant collaboré avec Prefuse 73 par le passé

Sûrement pas de quoi vous aidez à y voir plus clair. Si vous demandez au quatuor le type de musique qu’il joue, il vous répondra « quelque chose entre l’electro et le rock ». Merci quand même. Car la première volonté de Battles est de construire un répertoire libre, loin des expériences musicales passées de chacun de ses musiciens, qui pousse l’oreille curieuse à meurtrir sa conscience et rendre son cerveau en bouillie. En gros, ces new yorkais se baladent dans les sphères post rock, jazz, hardcore et electro, accroissent la complexité des structures de chacun des titres pour un résultat unique, abstrait (« UW », « Fantasy »), puissant, paradoxalement déstabilisant et captivant. De là, Battles envoie bouler les formats, fait évoluer ses morceaux pouvant durer jusqu’à douze minutes (l’inqualifiable « Bttls »), superposent les boucles de guitare, repère l’auditeur lorsque sa rythmique est solide (« B+T », « Tras 2 ») sans oublier de régulièrement imprégner sa musique d’un groove implacable (« SZ2 », « Hi/Lo ») et d’expérimentations poussées (« Dance »)

Soyons clairs. Les mots ne seront jamais assez justes pour parler de la musique de Battles. Amateurs de musique lisse et formatée, passez votre chemin, vous risqueriez de tomber fous. Car oui, il vous faudra avoir l’âme curieuse pour rentrer dans l’univers du combo qui propose ici, en deux disques, une remise en question de la musique au point de quasiment en écrire un nouveau chapitre. « EP C/B EP » est une expérience à vivre, à condition d’y être préparé. Incontestablement, vous n’écouterez plus jamais vos disques de la même manière..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire