Battant – « As I Ride With No Horse »

batt180Album
(Kill The DJ)
03/10/2011
Cold Wave à contre pied

C’est une évidence et personne ne pourra lutter contre: ce « As I Ride With No Horse » ne restera pas seulement comme prévu le deuxième album de Battant, mais aussi cette trace post mortem laissée par Joel Dever, guitariste du groupe parti trop tôt, seulement une quinzaine de jours avant la sortie de ce nouveau disque pour lequel il aura certainement tout donné. D’autant plus dommage que, le temps de onze titres totalement faits maison, le duo montre là qu’il avait plutôt bien abordé l’étape difficile du deuxième opus, n’hésitant pas à se remettre en question, à se réinventer, comme à approfondir ce qu’il avait commencé à ériger en 2009 avec un « Ho Head » plutôt bien accueilli. Deux ans plus tard, et bien que toujours fondu dans ce décor cold wave qui reste le sien, Battant expérimente, use de divers bruitages et instruments (« Hubble », le prenant « Scarlet ») venant régulièrement voler la vedette aux guitares d’antan, histoire de libérer un peu le spectre sonore de morceaux joués live (« Doll And Chain »), offrir un peu plus d’aisance aux mélodies (« Clearcut »), et surtout brouiller les pistes. Car si Chloé Raunet et Joel Dever papillonnent toujours à leur guise entre rock et electro (« Shutter »), ils poussent délibérément le vice jusqu’à jouer de contrastes et d’approches décalées toujours finement amenées (« Farmer’s Ode To Wife »), avec assez de bon goût pour qu’elles finissent par incarner toute l’originalité de ce « As I Ride With No Horse » dont on n’attendait finalement pas tant. De quoi alimenter plus encore les regrets provoqués par la perte de Dever, dont l’absence aura forcément de conséquentes répercussions sur l’avenir de Battant, au cas où Chloé Raunet décide qu’il en ait encore un.

En écoute

Battant – « Shutter »

Disponible sur
itunes4

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire