Avoid One Thing – « s/t 30 »

s/t[Album]
09/04/2002
(Side One Dummy/Import)

Parmi les nombreux groupes dont regorgent les Etats Unis, Avoid One Thing peut se vanter d’avoir fière allure. Sans être des plus originaux, le combo de Boston adopte un punk rock simple et efficace qui n’a d’autres ambitions que d’accrocher l’oreille des auditeurs par le biais de ses mélodies grasses et baveuses. Après avoir fait leurs preuves au sein de groupes tels que Gangreen ou Mighty Mighty Bosstones, les quatre compères (dont une guitariste, notons le) signent un premier album annonciateur d’une suite qui se pourrait intéressante

Dés les premières notes de « Yakisoba », les merveilleux souvenirs de Jawbreaker et les actuelles satisfactions d’Alkaline Trio nous viennent droit à la tronche. Avoid One Thing n’est pas du genre à faire des détours quand il s’agit de composer des hymnes punk comme on peut en entendre au sein de cet album. La simplicité des morceaux, rappelant Sugar, permet aux mélodies de bien s’installer et de parvenir à ses fins, c’est à dire faire hocher nos petites têtes de rockeurs. Le talent du combo se révèle en particulier sur « Pulse And Picture », « Every Second Of Every Day », ou « Saturday » qui, bien que marqués par une volonté certaine, illustrent cependant bien moins d’ambitions que beaucoup de ses collègues de label

Avoid One Thing a le mérite de ne pas péter plus haut que son cul. Une qualité qui peut aussi être un défaut si le groupe compte aller plus loin que le statut de bonne figure du punk rock. Dans ce cas, il faudra mettre les bouchées doubles..

Ecoutez un extrait sur le site du groupe

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire