Aspo – « Romance Without Finance »

Romance Without Finance[Album]
01/04/2005
(Belleville International/Atoll)

Aspo est un collectif bordelais comprenant pas mal de membres actifs de la scène girondine (Edgar De l’Est, Improvisator Dub, Sleeppers, Rageous Gratoons…) et proposant depuis avril dernier un quatrième album toujours très convaincant, comme cette grosse dizaine de musiciens l’est en concert. Car Aspo aime nous plonger dans la Jamaïque des années 60, lorsque la musique locale était baignée de cuivres, de lignes de chant envoûtantes, de rythmiques furieusement dansantes car très imprégnées par la soul de l’époque. Les monstres de l’époque (Skatalites, Beckford, Carl Dawkins…) ne s’y sont d’ailleurs pas trompés en reconnaissant le talent du collectif, Alton Ellis en tête qui a choisi la formation comme backing band pour son seul et unique album live! Après une année 2004 passée à composer, cette joyeuse bande revient avec un « Romance Without Finance » de très haute facture, marqué par cette grande maîtrise des instruments née d’une maturité à toute épreuve. Aspo lorgne aussi régulièrement vers le jazz, la soul, le calypso que vers le ska et le reggae, grâce aux innombrables traits d’union que propose le talent de chacun des musiciens, notamment des cuivres. On préférera pourtant les titres chantés (« Grime Reaper Calypso », « The Right Track »), notamment à cause du timbre particulier et inégalable de Perrine Fifadji, parfois merveilleusement appuyée par des choeurs bien sentis voire même toastés (« Last Pow », le dynamique « Police On My Back » en hommage à Joe Strummer). »Romance Without Finance » s’affiche donc un peu comme la vitrine du genre en France tant ces douze titres frôlent la perfection. Alors puisque la saison le permet, laissez vous envahir par la chaleur et le groove d’Aspo…

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire