Army Of The Pharaohs – « Ritual Of Battles »

Ritual Of Battles[Album]
05/11/2007
(Babygrande/Nocturne)

Alors que le trio Jedi Mind Tricks nous avait laissé sur une impression mitigée suite à son précédent opus, deux de ses membres (Vinnie Paz et Jus Allah) reviennent accompagnés du collectif Army Of The Pharaohs, qui nous avait déjà conquis lors de sa réunion sur « The Torture Papers ». Un collectif compact puisqu’on y retrouve les talentueux Apathy, Chief Kamachi, 7L&Esoteric, Outerspace, King Syze, Reef The Lost Cauze, Celph Titled, Des Devious, Doap Nixon, Planetary, Demoz, Crypt The Warchild.

Bien qu’ayant marqué les esprits auparavant, il n’était pas évident de retrouver le même liant quelques années plus tard, chacun ayant forcément connu une évolution différente. Malgré tout, on retrouve assez vite les ingrédients qui avaient fait le succès du premier album. Ce mélange de rap hardcore, sombre, étayé de quelques moments plus légers. Il faut dire qu’en confiant la production à Esoteric, Ill Bill, Aktone, Dj Kwestion, Skammadix, Vanderslice, Beyonder, JBL The Titan, et Celph Titled, il était inévitable de retrouver une ambiance hétérogène, bien que gardant un côté majoritairement épique qui restera la marque de fabrique de ce crew. Signe distinctif bien illustré par « Dump The Clip », « Gun Ballad », « Frontline », ou encore « Drama Theme ». Mais, s’ils marchent en terrain connu sur ces titres, c’est grâce à des morceaux tels que « Strike Back » (que Primo ne renierait pas) qu’ils évitent le côté redondant qu’aurait pu connaître cet opus. « Don’t Cry » en est un autre exemple, tout en retenu comparé à la majeure partie de la production. Parmi les titres phares, difficile de ne pas retenir « Black Christmas », sombre à souhait, sur lequel les Mcs ont tout le loisir de démontrer leur talent, grâce à un tempo cette fois un peu plus lent et posé. Sûrement l’une des plus belles réussites avec « Seven »

C’est donc essentiellement à un certain public que s’adresse ce « Ritual Of Battle », celui fan d’un hip hop hardcore, efficace, sans fioriture, qui fait la part belle aux flows agressifs, tranchant, et aux versions « chevaleresques ». Evidemment, si vous vous inscrivez dans la mouvance plus « jazzy », inutile de vous conseiller de passer votre chemin. Vous risqueriez d’être mêlés à une bataille qui ne vous concerne pas

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire