Arm – ‘Dernier Empereur’

Arm – ‘Dernier Empereur’

Album / Yotanka / 13.10.2017
Hip hop


Il n’est jamais trop tard pour s’émanciper de ce que l’on a construit, et c’est certainement ce que s’est dit Arm au moment de se lancer dans ce premier album signé de son nom après quinze années passées à se distinguer sous l’entité Psykick Lyrikah. D’ordinaire habitué à partager l’affiche, comme ce fut le cas il y a quelques mois encore aux côtés de Tepr, le Mc rennais avance désormais en totale autonomie, se met plus que jamais à nu, fidèle à cet univers ou les atmosphères sombres et parfois plombantes mettent en lumière son flow atypique et la qualité d’écriture qui va de pair, à la fois riche et poétique.

Nourri depuis toujours par une ouverture d’esprit qui n’a eu de cesse de pousser son hip hop sur des terrains aussi surprenants qu’imprévisibles, Arm offre ici le meilleur reflet de lui-même, d’une maturité depuis longtemps acquise qui l’amène encore à prendre des risques et ouvrir de nouveaux horizons (‘La Même Route’) à l’heure de son neuvième album : une longévité assez rare au sein de ce hip hop français alternatif qui se voit constamment barrer la route des médias influents comme des tournées à rallonge, et pour qui exister – ne serait-ce qu’un temps – relève du véritable chemin de croix.

Pourtant, dans le fond, Arm n’est pas si différent de ses camarades. Peut être soigne t-il immensément plus la forme qu’un opportunisme musical qui le priverait de tout intemporalité. Ainsi, s’il y a bien quelques clins d’oeil trap pour ancrer ses productions dans le 2017 (‘Ta Main’, ‘S’éloigner d’Eux’), le breton renoue ici avec l’efficacité qu’on lui connait (‘Nouveaux Héros’), ressert aussi quelques relents electro de ‘Psaumes’ (‘Roule’, ‘Dernier Empereur’). Mais sa tendance à lui reste invariablement le mot juste, sage ou vindicatif, toujours bien choisi et jamais là par hasard, sans cesse privilégié au point de pouvoir parfois se passer d’un beat (‘Si’). Un fil rouge de plus en plus solide, qui court depuis quinze ans comme une invitation à prendre la relève. En attendant, Arm reste seul avec le monde en témoin, déposant avec ‘Dernier Empereur’ le parfait condensé de son passé, de son présent, de son futur aussi. Son intemporalité à lui.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE



A ECOUTER EN PRIORITE

‘Roule’, ‘De Passage’, ‘Nouveaux Héros’, ‘La Lumière’


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.