Antonionian – « Antonionian »

anto180Album
(Elektriks Collection)
14/03/2011
Post pop

Tout le monde ne peut pas se payer General Elektriks à ses côtés sur scène. C’est pourtant le cas d’Antonionian, producteur multi-instrumentiste au moins aussi bourré de talent que notre claviériste national, qui maitrise batterie et MPC avec autant d’aisance que moi lorsque j’enfile mon caleçon. Avec son pseudo qu’on écorche une fois sur deux et qui fait référence au réalisateur italien Antonioni, Jordan Dalrymple est le membre fondateur de Subtle, avant d’être un collaborateur de cLOUDDEAD ou 13 & God. Ici, en neuf titres et le temps d’une petite demi-heure, il a le temps de présenter exhaustivement son style post-pop aux airs de Sufjan Stevens, comme sa voix innocente qu’il confronte à des déferlantes de beats et des mélodies volatiles.

Sur « The Desert », la caisse claire tire sur la laisse malgré ce chant céleste qui tente de la calmer. C’est sûr, la musique d’Antonionian est difficile à cerner, mais quelque chose d’attachant s’en dégage instantanément. Patience, il faudra simplement attendre le second morceau – « Another Mistral » – pour que l’ambiance se précise: une pop plaintive et plus conventionnelle se cache derrière cette rythmique toujours aussi tourmentée. Il est alors intéressant de constater le talent du bonhomme à donner du relief à chaque son, tout comme l’évidence de son gros travail rythmique sur le déstructuré « My Mind’Si », là ou Battles pourrait inviter Trouble Over Tokyo pour une improvisation en studio. Aussi, la pureté et la richesse de « Vanquished » sont aussi appréciables qu’un bon massage de crâne.

Pas de quoi pourtant créer un énorme buzz, mais la surprise est là et le compositeur a définitivement de bonnes idées:  entre les gros synthés façon Underworld de « The Desert Pt.II », ou le remarquable « Into The Night » au funk d’un nouveau genre, Antonionian regarde toujours loin devant lui. Ultime exemple, « The Ride » et son electronica futuriste transpercée par des voix robotiques et notes de synthés qu’on jurerait échappées de Rencontres du 3ème Type…

Disponible sur
itunes14

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire