Anticon – « Label Sampler 1999/2004 »

Label Sampler 1999/2004[Album]
12/04/2004
(Anticon/Chronowax)

Il y a six ans, on aurait fait des pieds et des mains pour assister à un concert Anticon, on se démenait comme on pouvait pour choper les dernières sorties du label. A l’époque, le premier album de Them et le « Bottle Of Humans » de Sole ont sonné comme un détonateur. Aujourd’hui, Anticon n’est plus à présenter. Le label, comme ses artistes, ont réussi à convaincre tout le monde, même la presse la plus difficile, leur talent et penchant novateur font des émules, et les concerts français ne manquent plus. Tout cela devait se fêter le plus dignement possible, c’est pourquoi sort ces jours ci une compilation catalogue rétrospective à petit prix, histoire de remettre les pendules à l’heure de ceux ayant loupé quelques étapes. Car en effet ici, on retrouve les plus belles heures du label. Finement enchaîné, le tracklisting n’omet pas le meilleur du passé comme du présent, à savoir les « Watching Water » et « Unseen Sights » d’Alias, « D.Mothers Of Invention » de Deep Puddle Dynamics, « Bottle Of Humans » de Sole, « Hahaha/On My 19th » de Why?, « It’s Them » de Themselves, « Crack Pipes » de Sage Francis pour n’en citer que quelques uns. Une bien belle réussite que cette compilation mixée comprenant tous les titres ayant renforcé les uns après les autres notre enthousiasme et changé fortement notre vision du hip hop. Un disque avant tout destiné à ceux possédant peu de pièces de la discographie Anticon, puisqu’ici les inédits se font malheureusement rares. Mais ce n’était pas le but..

Tracklisting

01. « hello »
02. why?, « cold lunch » (Albert Brown mortuary dumpster dive remi) from « oaklandazulasylum »
03. themselves (doseone & jel), « dark sky demo » from « the no music »
04. alias, « watching water » from « the other side of the looking glass »
05. sole, « shoot the messenger » (produced by alias) from « selling live water »
06. passage, « AM / FM congregate » from « the forcefield kids »
07. pedestrian, « The Toss & Turn » (produced by jel) from « vol. 1: unIndian songs »
08. deep puddle dynamics (sole, doseone, alias, slug), « d. mothers of invention » (produced by jel) from « the taste of rain…why kneel »
09. Controller 7, « bunny slippers » from « left handed straw »
10. odd nosdam, « wig 21 » from « no more wig for ohio »
11. themselves (doseone & jel), « poison pit » from « the no music »
12. why?, « hahaha on my 19th » from the « why? & odd nosdam split ep »
13. sole, « bottle of humans » (produced by alias) from « bottle of humans »
14. alias, « divine disappointment » from « anticon presents: music for the advancement of hip hop »
15. themselves (doseone & jel), « its them » from « themselves »
16. pity party people, « interlude »
17. odd nosdam, « eat: chew » from the « why? & odd nosdam split ep »
18. passage, « poem to the hospital » from « the forcefield kids »
19. pedestrian, « Jane 2: Electric Boogaloo » (produced by matth & why?)from « vol. 1: unIndian songs »
20. alias, « pill hiding » from « the other side of the looking glass »
21. sole, « salt on everything » (produced by odd nosdam) from « selling live water »
22. why?, « bad entropy » from « oaklandazulasylum »
23. odd nosdam, « wig 12 » from « no more wig for ohio »
24. Sage Francis, « Crack Pipes » (produced by sixtoo) from « Personal Journals »
25. alias, « sixes last » from « muted »
26. alias, « dec. 26th, 2002 » from « eyes closed ep »
27. themselves, « good people check – remixed by hrvatski » from « the no music of aiff’s »
28. restiform bodies (passage, telephone jim jesus & the bomarr monk), « sippy cup »
29. why?, darla (co-written & co-produced by josiah) from « the early whitney ep »
30. dosh, « steve the cat » from « dosh »
31. alias with Markus Acher (the Notwist), « unseen sights » from « muted »
32. sole, dumb this down (produced by odd nosdam) from « live from rome »
33. jel, « nice last » (demo version) from jel’s first anticon solo LP

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire