Anti Flag – « The People Or The Gun »

anti180Album
(Side One Dummy)
08/06/2009

Connu pour son éthique indérogeable, Anti Flag aura pourtant écorné son image auprès de son public le plus intégriste en rejoignant, en 2005, la major RCA pour la sortie de « For Blood And Empire ». Trois ans plus tard, « The Bright Lights Of America », bien que toujours aussi engagé, enfonçait le clou avec une production plus léchée et une plus grande attention portée aux arrangements. Sort du destin ou non, ce sont pourtant eux qui auront le dernier mot puisqu’Anti Flag se replie désormais chez l’indépendant Side One Dummy pour « The People Or The Gun », un nouvel album qui ne manquera pas de réconcilier le groupe avec son fidèle auditoire. En effet, le combo prend ses distances avec ce qui apparait désormais comme quelques concessions, revient aux compositions directes et furieusement efficaces (« You Are Fired », clin d’oeil à leurs anciens employeurs, « When All The Lights Go Out »), à la production parfaite mais sans superficialité, digne d’une radicalité retrouvée. Et il faut croire que le départ de Bush, longtemps sa tête de turc, n’a pas calmé l’esprit de révolte qui ne cesse de transpirer de chacun des titres de ce disque. Anti Flag a semble t-il encore beaucoup de choses à dire, garde l’oeil dans le viseur et mitraille chacune de ses cibles d’un engagement de forcené. Que ce soit en optant pour le côté jovial d’Against Me (« This Is The First Night », « On Independence Day ») ou pour un street punk des plus corrosifs (« No War Without Warriors »), tirant à boulets rouges sur la Maison Blanche (« Sodom, Gomorrah, Washington D.C ») ou sur Wall Street (le tubesque « The Economy Is Suffering…Let It Die »). C’est une certitude, Anti Flag ne pond pas là son meilleur album à ce jour. Mais le fait de l’avoir bel et bien retrouvé en est une autre.

Achetez sur:
itunes1

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire