Animal Collective – ‘Tangerine Reef’

Animal Collective – ‘Tangerine Reef’

Album / Domino / 17.08.2018
Psyché – expérimental


Après une succession de relatives déceptions dont le maussade Painting With en 2016, Animal Collective surprenait il y a quelques semaines avec l’annonce d’un album audiovisuel à l’occasion de l’année internationale des récifs coralliens. Tangerine Reef, long poème audiovisuel, divisera à n’en point douter, mais plusieurs raisons justifient de s’y attarder.

Rompant avec les dernières parutions du collectif affichant une approche plus pop et directe, Tangerine Reef revient aux expérimentations des débuts du groupe, l’absence de Panda Bear n’y étant sans doute pas étrangère. La collaboration d’Avey Tare, Geologist et Deakin avec le duo de Miami Carol Morphologic emmène l’auditeur dans un long périple en milieu (sans surprise) sous-marin. Loin de déambuler gaiement parmi des récifs coralliens luxuriants, les morceaux visitent les profondeurs abyssales où flottent en perdition des débris calcaires monochromatiques. Seule la voix souvent déconstruite d’Avey Tare apporte un peu d’oxygène dans cette succession d’atmosphères sombres. Quelques syllabes distinctes émergent parfois ça et là (comme sur le superbe single Hair Cutter), mais elle sert davantage de soutien sonore aux notes de synthés anoxiques.

L’album laisse une impression sombre d’un monde en proie à l’agonie. Même les apaisés Lundsten Coral ou Palythoa empêchent de se départir de cette impression glaçante. Inspector Gadget ou Buxom peignent un tableau délibérément inquiétant, alors que le suffocant Hip Sponge semble presser l’humanité à se réveiller au risque de se noyer inexorablement. Difficile de comprendre si le disque vise à tirer le portrait du monde tel que nous le voyons aujourd’hui, ou s’il est le reflet d’une projection dystopique. Qu’importe… Il alerte sur la situation délétère d’un élément essentiel de notre écosystème, et contient quelques fulgurances comme le superbe Buffalo Tomato qui deviendra essentiel lors de vos prochaines descentes sous-marines.

Loin de s’évertuer à rejoindre les sommets pop de Merriweather Post Pavillion, Animal Collective explore de nouveaux territoires sonores et visuels. Tangerine Reef mérite une immersion qui laissera de glace les fans de pop, mais marquera les autres par sa puissance émotionnelle.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
Hair Cutter, Buffalo Tomato


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.