Angil & The Hiddentracks – « Now »

angil180Album
(We Are Unique)
14/03/2012
Jazz pop orchestral

On les connaît ces parents qui, le premier jour d’école venu, sont incapables de laisser partir leur progéniture. Les mômes piquent une crise, l’instit’ rouspète, mais les parents, eux, insistent, prétextant le moindre fait inhabituel (col de pull non replié, dernier câlin, sac mal fermé…) pour retarder au maximum la séparation, comme si l’éloignement leur était impossible. Angil & The Hiddentracks sont un peu comme ça avec leurs œuvres. Ils les travaillent pendant des semaines, des mois, puis les retravaillent jusqu’à ce que la perfection s’impose.

« Now », au-delà de la maniaquerie dans laquelle il a été élaboré, n’est pas un album, c’est une composition orchestrale. Ni dans l’outrance, ni dans la routine, chaque morceau est vu et traité comme une suite de pièces qui se doit d’éviter les écueils de la facilité. Qu’importe alors que ce soit une pièce de jazz abstrait, de rock tordu ou de pop déviante, l’important est que la fanfare cède à tous ses désirs. Ainsi, saxophone, violon, percussion, hautbois, batterie, trombone, contrebasse, flûte traversière ou encore clarinette se concordent parfaitement et emmènent « Now » à l’œuvre d’art.

Quel genre d’artiste serait Mickaël Mottet s’il renonçait aux expérimentations, s’il s’orientait vers des sonorités plus convenues, ou s’il assignait à sa musique d’autres objectifs, plus sombres et décadents? Réponse: un illusionniste, car rien de tout cela n’est prêt d’arriver. Il sait depuis longtemps que faire un album, c’est n’est pas composer avec du savoir-faire un enchainement de jolis accords. Faire un album, c’est un privilège rare, c‘est l’occasion d’explorer les zones inexplorées et les choses intimes à la manière d’une Sophie Calle. Reste à chacun de les faire siennes ou pas.

En écoute ici

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire