Amon Tobin – « Out From Out Where »

Out From Out Where[Album]
16/10/2002
(Ninja Tune/Pias)

Il y a des jours ou nous avons envie de nous sauver de cette vie quotidienne pesante. Alors que jamais nous n’y aurions pensé, les nouvelles technologies peuvent posséder des pouvoirs surnaturels facilitant le voyage et l’évasion… Curieux de nature, nous avions déjà tenté les ateliers « Bricolage » et « Permutation ». Puis, « Supermodified » nous avait emmené un peu plus loin. Aujourd’hui, nous sommes définitivement prêts pour un voyage dans un autre temps, dans d’autres monde. « Out From Out Where », c’est cela qu’il nous ont dit au téléphone..

Une fois bien installé, l’hôtesse nous a prévenu de son large sourire que la rythmique était la clé de ce voyage. Le décollage se fait tranquillement sur un « Back From Space » qui pointe vers l’atmosphère. Là haut, notre arrivée se fête sur un « Verbal » ou est invité Mc Decimal R. Ce « Verbal » justement, qui nous présente ni plus ni moins le contenu de notre expérience commune. Les diapos défilent et les suées commencent à perler. Sûr que nous n’allons pas nous ennuyer… Pas de temps à perdre, l’évasion commence pour de bon. Si la superbe mélodie de « Chronic Tronic » a pu nous sauver des lames de rasoir émanant de sa rythmique, nous nous laissons aller dans les profondeurs de « Searchers ». Là, la pression est très forte, presque trop forte et nous devons passer outre les appels des sirènes squattant les obscurités de ce monument. Le retour à la surface se fait tranquillement avec « Hey Blondie » et son beat pour une fois assez épuré laissant s’exprimer toute la musicalité des samples subtilement choisis et travaillés. Toutefois, il est temps de revenir sur Terre et de ne pas se faire écraser par la rythmique à pas de géant de « Rosies » qui semble parfois nous laisser une seconde chance mais revient vite au galop. Reste plus qu’à prendre la fuite et sauter les obstacles surgissant à chaque instant de « Cosmo Retro Intro Outro ». Nous devons alors accélerer et suivre le rythme d’un « Triple Science » dévastateur. Soudain, au dessus d’une porte est inscrit « El Wraith ». La planque arrive à point nommé et un joueur de guitare vient même aider notre coeur à ralentir. Dans une ambiance arabisante, nous nous habituons à la quiétude presque malsaine de « Proper Hoodidge ». Enfin, le voyage se termine, la communauté de « Mighty Micro People » est là pour nous accueillir à notre réveil. Nous ne savons plus qui nous sommes, nous demandons insatiablement ce qui nous est arrivé

Plus tard, nous comprendrons. Nous nous remémorerons ces moments d’angoisse qui nous manqueront. Jamais nous n’avions ressenti cela auparavant. Alors que nous fuyions le moment présent, nous devons y retourner contre notre gré alors que, pour une fois, ces minutes furent trop courtes. Au téléphone, il nous proposait le mode « repeat ». Il suffisait juste de poser le bras sur le vynil pour repartir sur les grandes lignes d’Amon Tobin Airlines. Adieu la Terre..

Au fait, si vous voulez nous rejoindre, cliquez ici pour avoir un avant goût de ce qui vous attend. Un conseil, si mamie a le coeur fragile, gardez cela secret…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire