Alpine Decline – « Night Of The Long Knives »

alpine180Album
(Laitdbac)
28/01/2013
Indie shoegaze

Il y a un peu plus d’un an, à la sortie de son troisième album « “消失/Disappearance« , on découvrait le shoegaze rêveur d’Alpine Decline au même moment qu’on apprenait l’existence de ses deux précédents opus enregistrés la même année. Aussi, jusque là seulement auréolé d’une bonne réputation au sein de la scène de Los Angeles, le duo hyper actif faisait parler de lui pour son choix pour le moins original de s’exiler à Pékin afin que plus rien ne vienne parasiter son processus créatif, et que ses intentions restent saines au possible. Désormais un peu mieux intégré à son nouvel environnement, le couple (à la vie comme à la scène) poursuit son histoire avec « Night Of The Long Knives », un quatrième opus plus mature et plus constant, revenant sur les rencontres comme sur les émotions qui l’ont habité ces derniers mois. Il s’y montre finalement peu dépaysant, prenant surtout le soin d’éclairer sa démarche, ses ambiances cinématiques d’antan et ses arrangements mystico-fantomatiques par des mélodies nettement plus accrocheuses (« Personal History », « Drunk On Crystal Fire », « Alligator », « Candle In a Skeleton »), tout en continuant de varier les intensités et les plaisirs rythmiques pour mieux accompagner l’auditeur jusqu’au terme. Du coup, bien qu’il s’essouffle dans sa seconde moitié en raison de titres moins digestes (« The Terror Of High Ceilings », « Oh No! » notamment), ce nouvel album fait gravir à Alpine Decline une marche supplémentaire vers une reconnaissance qui ne devrait plus tarder à venir, même si le groupe clame ne pas la rechercher. Preuve qu’on ne peut finalement pas toujours tout maîtriser de son destin.

itunes21

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire