Aloe Blacc – « Shine Through »

Shine Through[Album]
22/05/2006
(Stones Throw/Pias)

Décidément, l’excellent label californien Stones Throw n’a pas fini de nous en mettre plein les oreilles… Après Madlib, Oh No, Dudley Perkins et les autres, le label revient avec sa dernière recrue: le chanteur/rappeur/producteur Nathanael Dawkins aka Aloe Blacc, par ailleurs membre du groupe Emanon aux côtés du producteur Exile. Si vous avez découvert Aloe Blacc sur des productions d’autres artistes, notamment sur le « Exodus Into Unheard Rhythms » d’Oh No (dans le sublime « Second Chance ») ou sur le « Dirty Science » d’Exile, sachez tout de même que cet artiste polyvalent et talentueux a déjà tracé un chemin seul, en signant en mai 2006 son premier album, « Shine Through », qui, sans conteste, sonne « Stones Throw »

A la croisée du hip-hop, de la soul et de musiques latino-américaines, qui viennent nous rappeler qu’Aloe Blacc est originaire du Panama, « Shine Through » emmêle les genres et s’aventure dans des contrées musicales encore inconnues. Alternant chant et rap, anglais et espagnol, Aloe Blacc joue des variations multiples de sa voix qui s’emboîte avec une facilité incroyable dans chaque beat et chaque mélodie. Des titres résolument électro et électriques (« Whole World », « Are You Ready ») côtoient les sonorités latines de la samba et de la bossa-nova, mêlées de façon très déroutante au digital (« Bailar », « Dance For Life », « Patria Mia »). Mais l’artiste n’en reste pas là: il emprunte également les chemins plus arpentés de la soul et du hip-hop pour en tirer des productions originales, comme les très bons « Arrive » et « Want Me » ou le bel a capella « Busking ». Néanmoins, trois morceaux se détachent vraiment de ce premier album, à commencer par le sombre « Caged Birdsong », entièrement rappé et inspiré du poème de l’Afro-américaine Maya Angelou « Know Why The Caged Bird Sings ». Les deux autres sont les fruits de nouvelles collaborations avec les frères Jackson, Otis et Michael. Si « One Inna » nous fait redécouvrir une fois de plus les talents de producteur de Madlib, « Long Time Coming », sublime reprise de « Change Is Gonna Come » de Sam Cooke, est bien la preuve que le duo Oh No/Aloe Blacc fonctionne à merveille..

Au final, force est de constater qu’au milieu de cette forêt musicale si dense et schizophrène, il est parfois difficile de se retrouver… Car il est vrai que les titres plus « latino » se révèlent vite ennuyeux et presque encombrants au regard du reste de l’album et des excellents morceaux qu’il renferme. Néanmoins, Aloe Blacc a le réel mérite de prendre des risques et de les assumer jusqu’au bout. Si vous connaissez l’exigence de Peanut Butter Wolf, fondateur de Stones Throw, vous vous doutez bien que rien n’est catégoriquement à jeter dans cet album, et que même les morceaux qui paraissent indigestes présentent un intérêt, à condition de se libérer des schémas musicaux classiques et des formats préétablis. Si Aloe Blacc a tout à gagner à faire mûrir son projet et sa créativité débordante, « Shine Through » reste un premier essai prometteur que les amateurs de Stones Throw auraient tort de ne pas chercher à découvrir..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire