All American Rejects – « Move Along »

Move Along[Album]
12/07/2005
(Interscope/Import)

Il faut croire que les « gamins » de All American Rejects ont grandi. Après un premier album chez Doghouse plus ou moins composé en duo, le groupe a su faire son petit effet outre Atlantique à force de tourner avec les plus grands du rock indépendant, dont Jimmy Eat World. Au point aussi de ne faire qu’un passage furtif sur le label et finir chez une major aux côtés de Helmet, Trail Of Dead ou Queens Of The Stone Age, pourtant tous éloignés de sa musique

« Move Along » est donc le petit deuxième du quatuor, un opus surproduit, aux arrangements parfois limite (« Can’t Take It »), taillé pour les ondes (« Night Drive », « Top Of The World ») et les stades, de ce fait un peu rebutant aux premières écoutes. Pourtant, on ne pourra pas ôter à AAR son incroyable sens du tube (le « Dirty Little Secret » d’ouverture entre autres), à la manière de Weezer dans un registre mitoyen. Ici, seule l’intensité amènera de la variété, et il ne faudra pas compter sur l’originalité pour faire du combo autre chose que le nouveau truc des jeunes boutonneuses rebelles, prêtes à tout pour faire chier papa. Le groupe s’exécute quasi parfaitement dans son genre mais à l’écoute de ce disque, les références abondent que les titres soient posés (« It Ends Tonight », « Straitjacket Feeling », « Dance Inside ») ou plus énergiques (« Change Your Mind », « 11:11PM »), sans pourtant égratigner un seul instant la percussion des titres dans nos mémoires. Pas de doute, on entend déjà les groupies reprendre en choeur le refrain de « Move Along », prises au piège de ces garçons pleins de bonnes intentions

C’est clair, ce « Move Along » de All American Rejects est beaucoup trop lisse pour laisser échapper une âme crédible et prometteuse, celle ou l’intégrité sert de coquille à la créativité. Pas de doute, le groupe percera et touchera un large public. Et même si cet album sent le coup marketing et commercial, son efficacité en terme de refrains accrocheurs aura réussi à nous toucher. « Move Along » n’est donc clairement pas une révolution mais se doit d’être écouté par tous les fans de Weezer. Au moins.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire