Alkaline Trio – « Agony & Irony »

Agony & Irony[45_T]
05/07/2008
(Cooperative Music/Pias)

Alkaline Trio a revu ses ambitions à la hausse, s’est dégagé de ses obligations envers le (gros) indépendant Vagrant qui le suivait quasiment depuis ses débuts, et s’en est allé taquiner le monde des majors qui, fort de ses promesses aussi rutilantes que fragiles, l’a accueilli à bras ouverts. Certainement désireux d’échapper à une dangereuse routine, le combo s’offre donc une deuxième vie pleine d’espoirs qu’il entame avec « Agony & Irony », un nouvel album qui laisse pantois. En effet, comme les disques précédents le laissaient clairement entrevoir, le trio de Chicago met définitivement ses velléités punk du début au placard, s’adonne sans retenue à cette pop morbide et ramollie, taillée pour les adolescents américains et leurs ondes radiophoniques chéries (le single « Help Me », « In Vein », « Love Love Kiss Kiss »), et rejoint tristement cette masse grisâtre formée par tous les groupes de rock standard américains de ces derniers mois. Un constat renforcé par une production lissée, la faute à ce pauvre Josh Abraham, trop habitué à reluire Linkin Park, Slayer ou 30 Seconds To Mars, et qui n’avait pourtant rien demandé. Que les autres passent leur chemin et laissent ces punks aux dents longues continuer à mettre toujours plus de limonade dans leurs bières. Bien sûr, qui apprécie Alkaline Trio pour son sens de la mélodie (« Calling All Skeletons »), la voix reconnaissable de Matt Skiba (« Over And Out ») seront ravis par ce disque d’une banalité dangereuse pour le groupe lui-même. Car à entendre un tel amas de médiocrité (« Live Young Die Fast » en tête), cela ne fait plus aucun doute qu’Alkaline Trio courbe l’échine, s’adapte à un public aussi exigeant qu’un animal empaillé, même si on ne s’attendait pas non plus à ce qu’il change la face du rock actuel. Il ne pouvait d’ailleurs pas en être autrement à le voir marcher à côté de ses pompes en s’acoquinant avec Nike pour une paire de chaussures à son effigie, plutôt que de peaufiner son répertoire et relever le niveau général. Pas de doute, les piles sont mortes… Flippant

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire