Alias – « Three Phase Irony »

Three Phase Irony[Maxi]
01/01/2001
(Anticon/Import)

Alias est rappeur et concepteur musical. Il fait une carrière solo mais officie également en groupe (So Called Artists, avec Sole et Dj Mayonnaise). Après un premier maxi « Final Act » plus que prometteur et une affiliation à Anticon, il nous présente un « double ep » (10 Titres, 52 minutes 30) qui nous confirme toutes les précédentes promesses ! Tous les morceaux sont produits et réalisés par ses propres soins, quelques invités de marque viennent rapper avec lui : Sole (avec le fameux remix d’Alias « Bottle Of Humans » déjà hymne de nos rangs), Slug, Eyedea, et Dose One. L’ambiance est lourde, grave, les percus sont baignées dans la reverb (« Headbumps »), les beats sont pleins d’echo, les drums sont parfois jungle (« Divine Disappointment Remix »). Le tout supporte le flow rapide et théâtral d’Alias, toujours confondu dans une profonde réverbération sonore. Les samples ne sont qu’ambiance : cordes, cuivres, claviers d’un spectre bas ornent principalement les beats très bien construits, à la limite des batteries rock ou funk. Les trois derniers morceaux ne sont qu’instrumentaux. On retient le remix « We Ain’t Fessin » avec les grands Dose One et Sole, un trio parfaitement accordé sur une instru mélancolique et mélodieuse; le titre « Quitting Time » (uniquement instrumental) est un chef d’oeuvre soul comme on aimerait en entendre plus souvent (sample léger de piano, voix soul…). Un double ep largement à la hauteur de nos actuelles espérances à la vue du logo Anticon sur une pochette !

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire