Alias – « Collected Remixes »

Collected Remixes[Album]
07/05/2007
(Anticon/Differ Ant)

De toute la nébuleuse Anticon, Alias est peut-être son représentant le plus constant, ayant suivi une évolution progressive mais bien réelle à chacune de ses étapes discographiques, qu’il s’agisse de ses six albums, de ses maxis ou des nombreux remixes qu’il a effectué pour bon nombre de groupes et/ou amis et/ou fans de son approche musicale. Les remixes, parlons en puisqu’il ne s’agit bien que de cela sur ce « Collected Remixes » qui, comme son nom l’indique, est une rétrospective de la plupart des revisites qu’il a pu effectuer. Car, en plus d’être devenu un producteur à la patte reconnaissable, Alias est aussi un très bon remixeur, capable d’imprégner son propre style, à la fois mélancolique et aux ambiances froides et humides, aux compositions des autres. En cela, il se rapproche toujours un peu plus de Board Of Canada, autre grand défenseur des berceuses électroniques à obédience pop. Une évidence dés l’entame de ce disque quand Brendon Whitney, de son vrai nom, s’attaque au slowcore de The One AM Radio dont la voix d’origine se marie parfaitement au travail du californien. Si le dépaysement est moins flagrant ensuite avec un retour dans le giron de 13&God et donc d’Anticon, il en est autrement quand arrive le remix de John Vanderslice, chanteur indie pop-folk californien ici plongé dans des profondeurs qui lui étaient inconnues, ou celui du groupe electro pop Boyz In Static revu en version dub. Et si on passera sur les remixes de Lali Puna, Sixtoo, et une deuxième version du « 9:24 Cigarette » du duo qu’il forme avec Tarsier, la liste des titres valant qu’on y penche l’oreille s’allonge. Incontestablement, de par ces beats si particuliers, Alias offre un second souffle aux répertoires de Christ et Luz, deux artistes de l’electronica, de Lucky Pierre (alias Aiden Moffat d’Arab Strap), et du groupe post rock italien Giardini Di Miro. Tous ne font donc que confirmer cette science du remix possédée par Alias qui, même si elle tourne parfois en rond, a le don de séduire les oreilles averties par des textures sonores toujours savoureuses et langoureuses. Une preuve aussi que le Californien n’est jamais aussi performant que lorsqu’il est seul. Une bonne raison d’attendre impatiemment son nouvel album solo à sortir cette année

En écoute

1. What You Gave Away (Remix for The One AM Radio)     

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire