Algiers – ‘The Underside of Power’

Algiers – ‘The Underside of Power’

Album / Matador / 23.06.2017
Algiers 2.0

Débuter ce deuxième album avec le sample d’un discours du Black Panther Fred Hampton, tué dans son sommeil lors d’un raid de la police de Chicago en 1969, en dit long sur l’angle d’attaque d’Algiers : pas de répit, pas de trêve, le combat continue, plus frontal que jamais. Cette sève rebelle et dénonciatrice qui coulait déjà dans les veines du premier album éponyme s’est transformée en torrent, et elle emporte une fois de plus tout sur son passage.

Trio devenu quatuor avec l’adjonction de l’ex-batteur de Bloc Party Matt Tong, Algiers s’est indéniablement créé un son propre, unique en son genre et aujourd’hui reconnaissable entre mille, imparable mix d’influences aussi diverses qu’improbables. Le groupe a ainsi réussi la prouesse de définir un nouvel horizon musical qui trace sa ligne de gospel en post punk, de beats électro en soul sixties, de noise rock en trip hop chamanique. Tantôt bestial (‘Animals’), tantôt groovy (‘The Underside of Power’), parfois même mélancolique (‘Mme Rieux’) ou carrément hanté (‘A Hymn For An Average Man’), ce mélange démentiel et furieux sert de lit à la prose habitée de Franklin James Fisher, prêcheur d’un autre monde au discours brûlant et nourri des injustices de ce monde.

Produit par Adrian Utley (Portishead) et Ali Chant, l’album réveille les terribles fantômes de l’esclavage, s’empare des bavures policières américaines et de la sourde montée des fascismes mondiaux pour nous prendre aux tripes, aiguiser les consciences et démolir l’ordre établi. ‘Innocence is alive and it’s coming back one day‘ chante Fisher sur ‘Cleveland’. En attendant, ‘The Underside of Power’ marquera 2017 comme Algiers avait marqué 2015. Au fer rouge.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
‘Walk Like a Panther’, ‘The Underside of Power’, ‘Cleveland’, ‘A Hymn for an Average Man’

Tags:
,
No Comments

Post A Comment