Alek 6 – « Inside »

alek180Album
(07/06/2010)
Hammerbass
Dub-step

On connaissait déjà le grand dévouement de Hammerbass pour le dub digital, le label étant un des pionniers du genre en France, si ce n’est l’étincelle qui alluma le grand incendie novo dub brûlant encore aujourd’hui. On savait aussi toute son admiration pour Kanka: ce rouennais qui, en deux albums signés à son catalogue, n’a cessé d’étaler son attirance pour le dub steppa, les infrabasses et les skanks millimétrés, tout en lorgnant adroitement vers de nouvelles influences bien plus éloignées des racines jamaïcaines auxquelles il jurait fidélité à ses débuts. Parlons dubstep notamment puisque le récent ras de marée provoqué par ce dérivé ne l’aura pas laissé indifférent, à tel point que c’est désormais sous l’entité Alek 6 qu’il dit s’y adonner généreusement. Pourtant, on est loin ici des Burial et Trentemoller qui auront, entre autres, amplement contribué à la démocratisation de ce mouvement jusqu’alors confiné dans les plus bas fonds de la scène électronique anglaise. A l’image du titre d’ouverture qui affiche d’emblée ses intentions, Alek 6 a plutôt choisi le juste milieu (« Bfm », le steppa « Home »), celui qui se situe à mi-chemin entre son passé de Kanka et ce nouveau futur qui s’offre à lui. Ainsi, tout au long de « Inside », on l’entend ralentir le tempo, tendre vers des sonorités plus electro qu’à l’accoutumée (« Again », « Toky », « Pool »), et faire osciller la force de basses désormais aussi pachydermiques qu’ambiantes. Mais difficile pour autant d’affirmer avec certitude que cette nouvelle orientation justifiait bel et bien une nouvelle identité: Alek6 est encore si loin de ses homologues d’outre Manche que cet écart serait presque passé inaperçu sous l’entité Kanka. A suivre néanmoins, car on sait le français capable de bien meilleures choses encore quand il est inspiré.

En écoute



Disponible sur
itunes27

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire