Air – « Le Voyage Dans La Lune »

air180Album
(EMI)
06/02/2012
Bande electro pop pas très originale

Depuis son premier disque « Moon Safari », Air ne cesse de faire débat, ardemment défendu qu’il est par les mélomanes sensibles à son electro pop, décriés par d’autres qui lui reprochent souvent une musique trop naïve et précieuse. Alors qu’il est aujourd’hui difficile pour ces derniers de se plonger dans un de ses albums sans imaginer se retrouver prisonnier de ces miteux ascenseurs à moquette murale et au néon défaillant, le duo ajoute une nouvelle corde à son arc. Comme indifférent à la critique, il exploite cette fois au maximum le côté cinématographique de sa musique: ici, il ne signe pas seulement une bande originale comme il l’avait fait pour « Virgin Suicide », mais compose l’intégralité de l’accompagnement musical de la version restaurée du premier film de science fiction de l’histoire du cinéma: « Le Voyage Dans La Lune », l’oeuvre universelle que Méliès signait il y a…110 ans.

Ainsi, Air ne provoque plus les images, mais se les impose: une nouvelle approche qu’on pensait capable de révolutionner sa musique. Il n’en est rien, même si ce disque souligne quelques franches réussites qu’il faut savoir reconnaitre. En effet, bien que trop à son aise dans ce genre d’exercice, Air parvient à rendre son oeuvre assez vivante pour jouer de cohérence avec la démarche de Méliès. Et, c’est une certitude, le mélange d’instruments actuels et anciens (mellotron et guitare électrique par exemple) y est incontestablement pour quelque chose, preuves en sont les meilleurs passages du disque (« Seven Stars », « Parade », « Sonic Armada », « Cosmic Trip ») qui ne revaudront rien aux participations de Beach House ou Au Revoir Simone. De là à admettre que « Le Voyage Dans La Lune » est indissociable du film qu’il accompagne (« Moon Fever », « Who Am I Now? »), il n’y a donc qu’un pas que les détracteurs de Air franchiront certainement. Et s’il faut avouer que le duo parvient parfois à nous faire hésiter, il n’est une nouvelle fois pas assez convaincant pour nous empêcher de rejoindre le rang des sceptiques.

En écoute

« Seven Stars »

Disponible sur
itunes1

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire