Aamir – « Underwater Regions »

Underwater Regions[Album]
01/01/2008
(Siq Records/Import)

Après Xczircles, auteur de « The Purge » en 2007, Aamir est le deuxième membre des Escape Artists à proposer un projet solo, au profit duquel il a su s’entourer de producteurs talentueux afin d’offrir un album intimiste et sombre, mais porté par un flow vivace. Certains y verront d’ailleurs une ressemblance avec le travail accompli par les membres du label Anticon: le flow y est pour beaucoup, et le style musical accentue cette impression encore un peu plus. Toutefois, le cercle des influences ne s’y cantonne pas uniquement puisqu’on pourrait également y intégrer Aesop Rock ou Rob Sonic. Mais, pour servir son originalité, Aamir y ajoute une proximité narrative, perdant en efficacité mais facilitant l’échange d’émotion (« Teach Me »). Autre particularité à souligner: la contribution récurrente d’une chanteuse appuyant le propos, amenant douceur et mélancolie (« Recovering Satellites »), ou une toute autre approche, comme sur le sublime « Rewind The Days ». Ainsi, l’univers d’Aamir nous semble, sinon rapidement familier, en tout cas facile à appréhender, même si quelques clins d’oeil exotiques, qui auraient pu le faire dévier de sa route, jaillissent parfois de nulle part (« Whispers In The Dark », « Day&Night »). Malgré cela, il garde une ligne directrice basée sur l’introspection et autres sujets qui le torturent autant qu’ils inspirent ses nombreux invités: Bigg Jus, 2mex, Flux, Generous, Trex et bien sûr Xczircles pour les Mcs; Nomar Slevik, Authentic, Maki, Yosef Una , Anomalous Nicholai, Moshe, Janifive, Dj Extend, Factor, Circuitt, Efalive, Xczircles et Guide Book au rang des producteurs qui, bien que nombreux, conservent une homogénéité salutaire, mettant Aamir dans les meilleures dispositions. Alors ami dépressif, nous te déconseillons ce « Underwater Regions » en cette période ou le soleil fait sa réapparition. Car, incontestablement, l’hiver est plus adéquat à ce genre d’opus, certes très bon, mais empli de cette noirceur contagieuse mais généreuse que l’on retrouve toujours avec plaisir aussi chez Grayskul, Oldominion ou Cannibal Ox

Ecoutez un extrait ici.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire