65daysofstatic – « The Destruction Of Small Ideas »

The Destruction Of Small Ideas[Album]
30/04/2007
(Monotreme/Differ Ant)

Parler de la musique de 65daysofstatic n’est pas une mince affaire tant ces Britanniques développent un univers particulier. On pourrait se contenter de quelques phrases, histoire de vous mettre l’eau à la bouche et de vous inciter à aller vous-même découvrir ce répertoire en vous l’injectant dans les tympans. Ce que vous devrez faire de toute façon. Mais, tout cela s’avèrerait beaucoup trop réducteur tant cette approche musicale est atypique, et tant le registre du groupe fourmille de détails méritant qu’on s’y attarde. Au moins, du mieux que possible

Parler de 65daysofstatic, c’est un peu comme coucher sur papier toute l’originalité d’un Battles. Impossible. Tout comme ses précédents efforts, « The Destruction Of Small Ideas » ne sera véritablement compris qu’une fois écouté, témoigne à la fois d’une grande ouverture musicale et d’une maîtrise magistrale de chacun des instruments. Indéniablement, on cherche plus à saisir 65daysofstatic que lui ne se cherche, car il a clairement fait le choix de brouiller les pistes, de séduire les amateurs de post rock comme ceux d’expérimentations électroniques, et encore plus précisément ceux pour qui le mélange des genres n’est pas une offense. Ici, comme avant mais avec une énergie plus retenue et un tracklisting au relief plus dessiné, le groupe laisse libre cours à ses guitares, au piano et aux percussions, opte pour des rythmiques tendues, proches de la drum n’bass mais au son définitivement rock (mention spéciale à Rob Jones, batteur), et saupoudre le tout d’arrangements electro, de samples, de glitches variés et bien amenés perfectionnant une personnalité musicale bien acquise. Quant à la voix, ne la cherchez pas, comme si l’univers du groupe parlait pour lui, qu’aucun guide n’était nécessaire pour ce grand plongeon dans l’inconnu, dans le futur, dans une musique qui regagne soudainement le droit de se faire appeler art

« The Destruction Of The Small Ideas », au titre finalement bien choisi pour un tel groupe, se dessine donc au même rythme qu’il ne s’ouvre à nous, laissant les guitares s’imposer peu à peu, devenir totalement noisy pour laisser brusquement la place à quelques notes de piano tristounettes, le genre de contraste dont ce disque regorge. Tout cela n’est qu’un bref aperçu de ce dont 65daysofstatic est capable, de toutes les libertés que peut prendre un groupe lorsqu’il puise intelligemment dans le rock comme dans l’electro. Mais parler de « The Destruction Of Small Ideas », c’est comme coucher sur papier un seul chapitre de toute la richesse que la musique puisse offrir. Impossible, le mieux reste encore de l’écouter et de s’attendre à tout, car formatage et conventionnel sont deux mots totalement exclus ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire