310 – « Recessional »

Recessional[Album]
21/10/2003
(Leaf/Chronowax)

C’est sur les conseils d’un bon disquaire que j’ai découvert ce cinquième album de 310 alors que je mettais à nu devant lui mon attirance pour les projets electro n’hésitant jamais à faire avancer les choses en mélangeant notamment les genres. J’avoue avoir douté jusqu’à ce que le bras de ma platine ne vienne caresser l’objet. Il ne m’aura fallu que très peu de temps pour être séduit

« Opposite Corners », premier titre de cet album, tout comme les superbes « Cloud Rooms » et « Pacific Gravity » un peu plus tard, m’a tout de suite plongé dans l’esprit Notwist, les guitares en moins. Car 310, dans un premier temps, opte plutôt pour un genre electro pop mélancolique, le chant aidant, constamment enrichi par quelques astuces électroniques de bon goût, pour un résultat parfaitement mature mais accessible. Mais 310, ce n’est pas que cela. Tout en faisant de ce « Recessional » un disque très homogène, le trio prend parfois des directions très urbaines, comme sur les instrumentaux « Shadow Traffic », « Exumix », « Moving Platform » ou « Study In Scarlet » et leurs relents dub, trip hop ou downtempo baignés dans de jolies notes, façon Bonobo en plus précieux. Sans compter sur les quelques interludes « cinématographiques » venant entre temps donner un relief bien agréable, ponctuer cette belle histoire sonore et parfaire ce dernier opus des plus excitants

Loin de l’electro dancefloor branchouillard et de celui joué par des rockeurs, 310 se veut plutôt tranquille et sensible et s’écoute plutôt en lisant un bouquin, bien au chaud, lors des après midi d’hiver. On se laisse alors bercer et lorsqu’on croit se réveiller, on a juste à retourner le vinyle pour se replonger dans la belle réalité. Indispensable

Ecoutez un extrait sur le site de Leaf

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire