31 Knots – « Ep:Polemics »

Ep:Polemics[Maxi]
07/11/2006
(Polyvinyl/Import)

Il aura seulement fallu à 31 Knots de passer du maxi « The Curse Of The Longest Day », assez accessible et presque conventionnel, à l’album « Talk Like Blood », plus profond et fouillé, pour qu’on se rende compte à quel point son évolution fut grande et rapide. Car ce qui caractérise la musique de ce combo, c’est cette couche pop venant se poser sur une approche complexe, presque expérimentale. Mais pas seulement dans les compositions, dans les arrangements surtout. À tel point qu’on serait en droit de se demander comment 31 Knots s’en tire sur scène, là ou il est beaucoup plus difficile de retranscrire la méticulosité et le perfectionnisme qu’on peut s’accorder en studio. La question est d’autant plus justifiée avec ce nouvel Ep qui repousse encore un peu plus loin les limites que le groupe s’était fixées jusqu’alors. En trois titres, le premier et le dernier n’étant qu’intro et outro, on assiste à un net enrichissement de l’instrumentation, notamment sur « Sedition’s Wish » dont le groove et les chaudes notes laissent soudainement la place à une déferlante de saturation presque bruitiste. Mais ce n’est qu’un bref aperçu du potentiel désormais connu de ces musiciens partageant leurs vies entre Portland et San Francisco: « Vanish », répétitif, apporte sa touche de diversité, alors que « Black Ship Auction » souligne tout le travail effectué en studio en même temps qu’il murmure, à qui veut bien l’entendre, que 31 Knots pourrait, lors d’un prochain album imminent, être le Mars Volta de la pop indie. « Ep:Polemics » n’est donc qu’une mise en bouche un poil trop barrée pour dévoiler tout de suite son bon goût. Le prochain opus risque bien de nous arracher quelques cheveux

En écoute

1. Sedition's Wish     

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire