13 & God – « s/t 56 »

s/t[Album]
18/04/2005
(Anticon / Alien Transistor/La Baleine)

Bon sang mais c’est bien sûr! Lorsqu’on connaît l’univers musical respectif de Themselves, angoissant et spontané, et The Notwist, mélancolique et glaçant, il fallait être bien naïf pour ne pas imaginer une rencontre discographique entre ces deux mondes. Il aura fallu une tournée commune, une admiration mutuelle, et une furtive collaboration sur l’album de remixes des américains sorti sur Anticon, pour que 13&God voie le jour et accouche d’un album éponyme qui promettait beaucoup

Voilà donc six musiciens, que l’on pourrait qualifier d’avant gardistes, formant un super groupe alliant hip hop, electro, et pop music. De là, chacun pioche un peu chez l’autre mais au final, il faut avouer que le résultat était presque prévisible tant leur démarche est commune. On se partage entre du Themselves sur du Notwist, et l’inverse. On assiste à une rencontre musicale à deux vitesses, ou Dose One balance son flow speedé et chargé à l’hélium sur la pop mélancolique des allemands (« Low Heaven »), ou The Notwist posent leur douces lignes vocales sur le hip hop barjot et schizophrène des américains (« Perfect Speed », « Afterclap »). Mais l’unité de ces deux entités est parlante lorsqu’on y voit que du feu, lorsqu’on a véritablement l’impression d’entendre de nouveaux titres de l’un ou l’autre…sans l’un ou l’autre: ainsi « Men Of Station » prend aisément l’habit d’un inédit de The Notwist, de même pour Themselves avec « Ghostwork » et « Tin Strong ». Mais c’est sur des titres comme « Soft Atlas » ou « If » que l’union de tous ces talents fait mouche et qu’il apparaît évident que ces deux groupes étaient voués à se rencontrer. Sans compter sur Lali Puna, Ms John Soda, Why, ou Pedestrian qui, ici ou là, apportent leur contribution à la réussite de ce disque

Cette belle rencontre est loin d’être décevante, illustre même une osmose parfaite, mais il faut avouer qu’on n’a pas non plus là un monument musical à hauteur de l’affiche. Pourtant, on retrouve les qualités de chacun tout au long de ce « 13&God », mais le dépaysement n’est pas aussi grand qu’on pouvait l’imaginer: Themselves et The Notwist n’étant finalement pas si éloignés l’un de l’autre. En tous les cas, ce disque ravira les adeptes de chacun. Sans aucun doute

Ecoutez des extraits sur le site du label Alien Transistor

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire