12Mé & Raph – « Voicing »

raph180Album
(Fatskin)
23/05/2011
Hip hop

Le rap français est un style qu’on aborde la plupart du temps avec de gros préjugés. Même si c’est souvent fondé, quelques tulipes dépassent parfois de ce grand champ de mauvaises herbes, surtout quand le jazz vient y mettre son grain de sel. Le mélange valant alors souvent le détour, 12Mé & Raph se servent de cet argument avec beaucoup d’humilité. Ces potes d’enfance concrétisent en effet une nouvelle fois leur amitié sur disque avec « Voicing », troisième volet de la série « Headfones ». Ici, le saxophone de Raph remplace les platines, et les camarades se complétent de manière exemplaire, laissant à chacun l’air suffisant pour s’exprimer. Les présentations se font en musique sur le groove jazzy de « Montuno Sessions ». Epaulée d’un pianiste et d’un bassiste, la formation menée par 12Mé & Raph – qui s’est déjà illustrée en première partie de Oxmo Puccino, Dub Inc. ou Anthony Joseph – saisit l’occasion de dévoiler des influences bossa-nova et house (« Quart De Siècle »), broken beat (« Retour En Ville » et son bel exercice de diction) ou piano-bar soulful (« Last Sunday »). Cependant, même si la plume de 12Mé est souvent adroitement utilisée, son flow se montre parfois inutilement caricatural, et manque par moments de charisme, à l’image de l’histoire trop personnelle de « Rendez-Vous Manqués ». Le rappeur a pourtant le potentiel pour s’adapter à la finesse des arrangements cuivrés de Raph, comme il le prouve sur « L’Ombre De Soi » où le beatbox s’associe à une instru old school, avant d’écrire un constat sur la décadence du monde dans lequel on vit (« L’Histoire Des Gens Ordinaires »), comme pour se rassurer dans un décor doucement funky. Un disque encourageant pour la scène française!

Disponible sur
itunes23

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire