Concours Zëro + It It Anita – Gagnez des places pour Paris (Espace B) le 22 novembre !

Concours Zëro + It It Anita – Gagnez des places pour Paris (Espace B) le 22 novembre !

ze%cc%88ro-visuel

La première démo de Zëro, avatar de Bästard!, lui-même issu des Deity Guns (initiateurs du mouvement post-rock français) a déjà 10 ans et ‘San Francisco’, sorti en février dernier, est leur cinquième album. Un album rouge comme il existe des white albums ou des black albums. Un album majeur dans une discographie, dans l’histoire d’un groupe. Le style est là, reconnaissable entre tous, unique, mais la rupture est fascinante. A l’image de la pochette, présentant trois individus assis sur une banquette, les visages sont effacés, seulement fusionnés par les taches du mur décrépit devant lequel ils posent. Comme une image inversée de l’hydre grecque – ou plutôt du cerbère, ce chien à trois têtes, gardien des Enfers – il y a ici trois corps, trois musiciens d’exception, trois individualités qui fusionnent et s’épanouissent en une tête unique, un son. Car Zëro joue désormais en trio et le groupe y gagne en cohérence. Les titres s’enchainent et se succèdent, fluides, malgré la complexité des arrangements et la multiplicité des références – filmographiques ou musicales –, sur les deux faces s’entremêlent violence contenue et atmosphères tendues. Tout au long de ce trip de trente-cinq minutes, on se plait à se laisser aller à ces fulgurances qui frappent l’oreille comme le stroboscope imprègne la rétine et qui sont depuis toujours l’identité du groupe. Mais là où ‘San Francisco’ surprend, c’est dans ses titres presque pop (au meilleur sens du terme, comme les Feelies ou Wire furent d’immense groupes pop), avec cette nonchalance dynamique, faussement laidback, qui donne envie de sauter dans la bagnole, auto radio à fond, et de filer sur cette route du bord de mer.

Si les racines d’It It Anita sont ancrées dans le noise des années 1990, le groupe de Liège transcende les catégories avec un son puissant et sincère. Guitares bruitistes et rythmiques oppressantes sont au programme de prestations scéniques sans concession où se mêlent tension et relâchement, où se disputent énergie brute et subtilité. Après un premier disque éponyme sur le label Honest House, mixé par Jason Sebastian Russo (Mercury Rev), It It Anita est entré en studio avec John Agnello (Sonic Youth, Cymbals Eat Guitars, Kurt Vile, Dinosaur Jr, Thurston Moore). Le résultat de cette collaboration, ‘Recorded by John Agnello‘ (2015), a reçu des critiques dithyrambiques positionnant le groupe comme un acteur majeur de la scène rock belge. Les très nombreux concerts qui ont suivi cette sortie ont terminé d’asseoir la réputation de groupe de scène d’It It Anita: Pukkelpop et Dour 2015, le Guess Who (Utrecht) ou Eurosonic (Groningen). Début 2016, le groupe s’est envolé vers New-York pour enregistrer son troisième effort, à nouveau avec John Agnello, ‘Agaaiin‘, qui vient tout juste de sortir.

Partenaire de l’événement, Mowno met 2×2 places à la disposition de ses lecteurs. Pour figurer parmi les gagnants, soyez parmi les plus rapides à répondre correctement à la question ci-dessous :

SUR QUEL LABEL ‘SAN FRANCISCO’ EST-IL SORTI ?


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.