Idles au Trabendo, dans l’oeil de Mowno

Idles au Trabendo, dans l’oeil de Mowno

Pour Idles, il y aura toujours un avant et un après Brutalism. Sorti l’an passé, ce premier véritable album a fait des anglais une des grandes révélations de l’année : un phénomène qui s’étend encore largement en 2018 ou leur punk noise retentira encore dans de nombreuses salles et festivals de prestige. Pour preuve, quelques mois seulement après avoir blindé le Point Ephémère, le quintet était de retour dans la capitale pour retourner le Trabendo, comme une crêpe. Car pour les fans aussi, il y a toujours un avant et un après concert d’Idles. Céline Non y était pour Mowno.


Tags:
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.