Radiohead fête les 10 ans de ‘In Rainbows’

Radiohead fête les 10 ans de ‘In Rainbows’

En 2003, Radiohead sortait ‘Hail to the Thief’, son dernier album pour le compte de Parlophone et des conventions chères à l’industrie du disque. La suite sera toute autre : quatre ans plus tard, le groupe anglais sortait des sentiers battus et infligeait une claque aux schémas préétablis du music business en optant pour une sortie bien orchestrée de son nouvel opus ‘In Rainbows’. Proposé le 10 octobre 2007 au téléchargement gratuit tout en laissant aux fans la possibilité de faire un don, l’album atteignait le 1,2 million de downloads en deux jours, au prix moyen unitaire de 1£, pour finalement voir ses ventes décuplées durant les semaines suivantes au prix moyen de 2,66 £. On vous laisse à vos calculettes. Ce n’est que trois mois plus tard que les fans ont pu tenir le disque en mains, offrant à ‘In Rainbows’ la tête de plusieurs classements et à Radiohead l’opportunité d’envoyer un message aux maisons de disques apeurées par le téléchargement gratuit et anticipé de leurs sorties alors qu’elles n’avaient jamais pensé mettre le piratage à leur profit jusque-là.

Mais retour à nos moutons. ‘In Rainbows’ marquait donc le retour de Radiohead après plusieurs années de veille durant lesquelles Thom Yorke a sorti son premier album solo, et Jonny Greenwood composé les bandes originales des films ‘Bodysong’ et ‘There Will Be Blood’. Plongé dans un climat de tensions internes qui le poussa à envisager de poursuivre son hiatus, c’est finalement vers le live que Radiohead a trouvé sa rédemption. Loin de la pression du studio, les anglais ont pu ainsi expérimenter leurs nouvelles compositions sur scène avant de s’abriter durant l’automne 2006, toujours en compagnie de Nigel Godrich, dans un manoir anglais abandonné afin de les enregistrer.

Alors que la tournée précédente et les publications en ligne faites par le groupe via Dead Air Space avaient déjà levé le voile sur certains de ses morceaux (’15 Step’, ‘Bodysnatchers’, ‘Nude’, ‘All I Need’), ‘In Rainbows’ frappe par son calme, ses compositions toute en progression, accessibles tout en étant portées par des arrangements abstraits, mais aussi par ses textes, parmi les plus beaux jamais écrits par Thom Yorke. C’était il y a dix ans déjà. Ecoute intégrale pour l’occasion.

ECOUTE INTEGRALE


Tags:
No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.